Aller au contenu principal

Enherbement des vignes
Attention aux " recettes miracles "

L´enherbement est une technique aux qualités éprouvées. Reste à l´implanter au mieux en fonction des conditions locales. Du doigté s´impose.


L´enherbement permanent est aujourd´hui une technique éprouvée dans certains vignobles, depuis de nombreuses années. Bien que dans des régions comme le Sud, son développement soit plus récent. Aujourd´hui des résultats ont été engrangés et les constatations sur le terrain ont confirmé les attentes : l´enherbement apporte un intérêt indéniable au niveau environnemental, empêche l´érosion et donc protège les terroirs, baisse la vigueur de la vigne et donc limite les attaques de pourriture grise, améliore la qualité des vins et plus particulièrement des rouges... Il n´empêche, l´enherbement n´est pas une technique acquise et standardisée.
©C. Bioteau


Une technique qui a un coût
Avant de prendre la décision d´enherber, le viticulteur doit bien envisager les conséquences de ses actes car si la technique est mal adaptée, le potentiel de production peut chuter de façon importante. Les effets de l´enherbement peuvent même parfois être à l´opposé de l´objectif souhaité. Le problème est qu´en matière d´enherbement, il est bien difficile de donner une recette permettant de le réussir à coup sûr tant le contexte local influe sur la technique. Au viticulteur d´apprécier quelle sera la parcelle la plus apte à être enherbée. Il doit également savoir que cette technique a un coût, pas forcément négligeable et qui même dans certains cas, rivalise avec celui d´un désherbage intégral. A lui de faire ses comptes et d´y intégrer une notion qui ne se mesure pas en écus sonnants et trébuchants mais qui pourrait conditionner l´avenir d´un vignoble : la protection de l´environnement.


Pour en savoir plus : voir dossier de Réussir Vigne nº90 (Septembre-Octobre 2003).


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Pascal Preys, entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur métallique en M, le Tut'M.
[Astuce] « J’ai créé un tuteur s’autoclipsant sur le fil de palissage : le Tut'M »
Pascal Preys, ancien vigneron et entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur en M,…
Les rotors à axe horizontal et fils sont les plus plébiscités par les viticulteurs pour la tonte sous le rang.
Bien choisir ses tondeuses interceps
Afin de répondre à la demande croissante de tonte du cavaillon de la vigne, les solutions techniques se multiplient. Voici les…
John Deere renouvelles ses tracteurs vignerons et fruitiers.
John Deere - Les tracteurs spécialisés plus puissants et plus confortables
John Deere dévoile la nouvelle génération de tracteurs vignerons et fruitiers. 
Astuces viti-vinicoles : le top 10 de la rédaction
Une bêche roulante, une laveuse de caisses à vendange ou encore une station météo. Voici les dix bricolages viti-vinicoles qui…
L'oïdium se développe de façon sournoise sur les grappes. Une fois installé, il est difficile de s'en défaire, d'où l'importance de prendre en compte la lutte indépendamment de celle du mildiou.
Les bons conseils face à l’oïdium en viticulture
L’oïdium surprend toujours les viticulteurs, au Nord comme au Sud. Voici quelques retours d’expérience pour le gérer au mieux.
Forge Boisnier - L'Emisol XL, le porte-outils bodybuildé toutes options
Connu pour ses porte-outils interceps Emisol, Forge Boisnier en lance une version bodybuildée. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole