Aller au contenu principal

Diversification
Apprendre à accueillir les touristes

L´Institut rural de Vayres en Gironde lance une formation par alternance en oenotourisme.


" Nos élèves de BTS ont réalisé une étude de marché pour connaître la demande en matière de formation en oenotourisme. Il s´est avéré que de nombreux professionnels ont manifesté leur intérêt pour cette qualification ", explique Régine Verdu, responsable de la formation oenotourisme à l´Institut rural de Vayres. Du coup, l´établissement lancera en septembre 2006 une formation d´un an de chargé de développement oenotourisme en contrat d´alternance. 75 % du temps de la formation se dérouleront donc en entreprise et les 25 % restants seront assurés par l´Institut.
" Nous avons mis en place un comité de pilotage rassemblant la Chambre d´agriculture, l´office de Tourisme, des viticulteurs ayant une activité oenotouristique, des représentants des communautés de communes et de syndicats de Pays ", indique Régine Verdu. Le but est d´identifier précisément les attentes des professionnels quant à la formation. " Globalement elles sont au nombre de quatre : savoir accueillir des visiteurs au caveau, créer des partenariats avec les structures qui interviennent dans le secteur, communiquer autour de son projet et gérer un projet oenotouristique ", résume Régine Verdu.

Une formation avec de nombreux débouchés
Marketing, cadres juridique et financier d´un projet oenotouristique, analyse du patrimoine. la formation balayera les domaines de compétences nécessaires à la création d´animations touristiques autour des territoires vinicoles. Cette formation mène à des métiers tels que responsable de l´activité tourisme ou oenotourisme, chargé de mission oenotourisme, coordinateur de projet oenotouristique ou animateur de l´oenotourisme local.
Les candidats à l´admission doivent être titulaires d´un BTS. " Mais nous étudierons tous les dossiers. Le cas d´un salarié viticole non titulaire d´un BTS mais qui accueille les touristes, nous intéresse ", explique Régine Verdu. Par ailleurs, les candidats devront trouver une entreprise pour réaliser l´alternance. " Mais nous pourrons les aider dans cette démarche ", précise Régine Verdu.

www.institut-rural-vayres.fr
Tél. 05 57 74 85 30.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole