Aller au contenu principal

Création
Alphonsine et le vin

Le vin semble être une source d'inspiration infinie pour Alphonsine David*, artiste plasticienne. Dessins animés, portrait au verre, dripping : mais toujours avec du vin rouge.

AUTOPORTRAIT AU VERRE D’ALPHONSINE DAVID,

artiste plasticienne aux multiples facettes,
mais toujours inspirée par le vin rouge.
AUTOPORTRAIT AU VERRE D’ALPHONSINE DAVID,

artiste plasticienne aux multiples facettes,
mais toujours inspirée par le vin rouge.
© A. David

J’adore le vin, sa matière, sa couleur. Mais quand je travaille avec du vin,

il s’agit forcément de vin rouge. Je suis très attachée à cette couleur. Je ne m’arrête pas

seulement au liquide. J’aime aussi avoir le verre en main. ” Et voilà comment peutêtre

est naît l’idée de faire des “ portraits au verre ”. Un verre à vin vide est placé

devant un visage, jouant le rôle de prisme déformant et une photo est prise. “ Le

visage est alors déformé, une façon de refléter l’effet de l’alcool à l’intérieur de la tête, quand

on en boit trop. J’observe également la façon dont la personne tient le verre. Quelqu’un qui

a l’habitude de boire va avoir du mal à le retourner, contrairement à celui qui ne boit

pas. ” Elle propose ainsi ces portraits lors de happenings tel celui qui sera organisé

au printemps prochain à Paris, par les vignerons du cabernet d’anjou: “ Art’ by

cabernet d’anjou ”. En pensant à la peinture, et toujours avec du vin rouge, l’artiste

a eu l’idée de filmer un verre contenant du vin et qui tourne sur une feuille

blanche, une sorte de dripping à la Pollock. Une oeuvre baptisée: “On s’en jette un? ”.

“ J’ai voulu exprimer le temps qui passe. C’est un peu une horloge vinicole. ”

Elle avoue également avoir trouvé cette inspiration alors qu’elle buvait une

mauvaise bouteille ! Autant donc en renverser le contenu. Il y a aussi ce dessin

animé intitulé “ Appellation d’origine incontrôlée ”. “ C’est un peu un délire éthylique.

On part du vin pour arriver dans l’eau et dans l’eau, on se noie. ” Elle joue aussi avec les

empreintes de vin laissées par le pied d’un verre. “ Ce qui est assez

compliqué à réaliser. Quand je travaille, j’ai toujours dans la tête le résultat que je souhaite

obtenir et quand j’y arrive, je suis émerveillée comme un enfant. Je crois qu’il faudrait que

j’arrête de boire du vin pour qu’il cesse de m’inspirer ! ” Ah! non alors.

CLAUDINE GALBRUN

(1) Pour voir ses oeuvres : www.alphonsinedavid.fr

 


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[VIDEO] Vignes gelées : objectif bois de taille !
Après un gel conséquent, il est important de s’occuper des rameaux restants ou qui repoussent, afin d’assurer la pérennité du cep…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Guillaume Casanove, Gilles et Romain Lacroix, François Tissot et Alain Dourthe (de gauche à droite) travaillent de concert pour mettre en application la méthode Géophile au Mas des Boutes. © X. Delbecque
« La vigne a rapidement réagi à la méthode Géophile »
À Tresques, dans le Gard, les domaines Bernard Perret se sont lancés dans la méthode Géophile. Une approche globale de la vigne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole