Aller au contenu principal
Font Size

Ajuster le sulfitage avant la mise en bouteille

EMBOUTEILLAGE ! L’Institut coopératif du vin a quantifié les pertes en SO2 au cours des premiers mois de conservation des vins en bouteille.

tableau des pertes moyennes en SO2 à prévoir suite à une mise en bouteille
tableau des pertes moyennes en SO2 à prévoir suite à une mise en bouteille
© ICV
L’Institut coopératif du vin a mesuré, sur une vingtaine de vins méditerranéens, les pertes en SO2 libre et total qui suivent une mise en bouteille. Il confirme que la teneur en SO2 libre chute très rapidement le premier mois, de l’ordre de 30 % en moyenne, et que la baisse se poursuit ensuite mais plus faiblement, “ entre – 2,5% et – 4% par mois ”, précise Bénédicte Nicolini, responsable du département bouchage et conditionnement de l’ICV. Quant au SO2 total, il baisse de manière plus régulière et plus lente. “ La baisse a été plus rapide sur les vins rouges (- 15% le premier mois) que sur les blancs et rosés (- 5% le premier mois). ” L’ICV propose donc un tableau des pertes moyennes en SO2 à prévoir suite à une mise en bouteille (voir ci-dessus). Il permet à l’embouteilleur d’ajuster les apports de SO2 à la mise en bouteille, en tenant compte des prévisions de perte, de façon à maintenir un minimum de 10mg/l de SO2 libre au moment de la consommation présumée du vin, le tout, en respectant les teneurs maximales légales autorisées. Les valeurs annoncées sont cependant des moyennes. La première phase de fortes pertes a duré de 3 jours à 6 semaines suivant les vins étudiés. La chute de SO2, assez homogène sur les vins rouges, a varié énormément selon les vins blancs, de – 5 à – 65 % le premier mois. Les principales causes de ces variations sont la teneur en oxygène dissous, la température de conserva tion et les conditions de mise en bouteille. La nature du bouchon inter- vient également mais seulement après plus de six mois de conservation. C.B.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole