Aller au contenu principal

Un film de protection solaire sur les fenêtres des bâtiments d'élevage

Le film de protection posé sur la fenêtre réfléchit les UV et limite le réchauffement des salles en plein été.
Le film de protection posé sur la fenêtre réfléchit les UV et limite le réchauffement des salles en plein été.
© D. Poilvet

La mise en place de grandes fenêtres dans les nouveaux bâtiments d’élevage permet d’avoir de la lumière naturelle dans les salles. Mais elle provoque parfois de l’inconfort au niveau des animaux, avec une élévation de la température durant les jours de fort ensoleillement. Pour pallier cet inconvénient, Sébastien Thomas, gérant du Gaec de la Grande Tremblais à Bréal-sous-Montfort en Ille-et-Vilaine, a fait installer un film de protection solaire sur toutes les fenêtres de son atelier de 250 truies multiplication. « Ces films arrêtent 80 % des rayons ultraviolets, tout en maintenant la luminosité dans les salles, explique-t-il. Même durant les jours très ensoleillés, la transmission de la chaleur solaire dans les bâtiments est insignifiante. » Le film est posé tout simplement sur la fenêtre côté extérieur après un simple nettoyage de la surface. Il est pratiquement invisible. Le jour, il a aussi un effet occultant de l’extérieur du bâtiment vers l’intérieur. « La nuit, on peut voir l’intérieur, mais de manière floutée. » Une bonne solution pour éviter les regards indiscrets.

Fournisseurs

Filmatec (Saint-Jacques-de-la-Lande, 35) : tél. 02 99 54 44 45 ; www.filmatec.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

L'UGPVB demande un plan Covid 19 pour les éleveurs de porcs
L'UGPVB demande la mise en place d'un plan de soutien pour le secteur porcin, à la hauteur des moyens mis en oeuvre dans les…
L'affaiblissement des flux à l'export devrait se poursuivre dans les prochains mois.
Le repli du prix du porc va persister
Le recul du cours du porc se poursuivra cet hiver, dans un contexte de prix élevés des matières premières et des énergies et des…
Le biogaz est produit dans le digesteur et post-digesteur de 1 050 m3 chacun.
Une nouvelle organisation de l'exploitation porcine avec la méthanisation
Une unité de méthanisation, ce n’est pas juste un atelier qui s’ajoute sur la ferme. Chez Damien et Jordan Pruvot installés à…
Les éleveurs de porcs mobilisés à St Brieuc pour demander de l’aide aux pouvoirs publics

De nombreux éleveurs de porcs et des salariés des entreprises de la filière se sont retrouvés ce jeudi 20 janvier en fin de…

Rémi Cambon avec  sa compagne, Béatrice Rouquier. «J’ai toujours voulu m’installer, élever des cochons. Mais quand mon père travaillait, il n’y avait pas de place pour deux.»
« C’est un plaisir de travailler pour soi quand on s'installe en production porcine»
Rémi Cambon a réalisé son rêve. Il a attendu 10 ans pour reprendre et développer l’élevage de ses parents à Junhiac, dans le sud…
Des aliments différents pour les mâles entiers ?
Des aliments différents pour les porcs mâles entiers ?

Une récente étude réalisée par des chercheurs espagnols a mis en évidence que les aliments pour les porcs mâles entiers…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)