Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Tenir compte du choc vaccinal pour choisir son vaccin

La Selas vétérinaire de la Hunaudaye démontre que la vaccination des porcelets induit des modifications physiologiques variables selon le produit utilisé. La mesure du stress et les performances techniques sont de bons révélateurs de ces différences.

La vaccination des porcelets s'accompagne parfois d'une réaction qui se traduit par une élévation de la température corporelle et des marqueurs de l’inflammation.
© C. Gérard

Dans un élevage de production de 450 truies de Loire-Atlantique, la Selas Hunaudaye a comparé deux protocoles vaccinaux circo/myco (voir protocole de l’étude) sur un total de près de 1 300 porcelets répartis en deux lots contemporains. La vaccination a été réalisée sur les porcelets la veille du sevrage, à 20 jours d’âge. Les mesures effectuées confirment ce qui est déjà connu, à savoir une réaction vaccinale qui se traduit par une élévation de la température corporelle et des marqueurs de l’inflammation. Mais l’intérêt de l’étude est de démontrer que ces réactions sont différentes selon le vaccin. Plus précisément, le premier vaccin testé provoque une élévation de température modérée six heures après la vaccination, bien moins importante que le second qui servait de témoin, l’écart atteignant 1,17 °C. Avec celui-ci, 96 % des porcelets présentent une température corporelle supérieure à 41 °C six heures après la vaccination, contre 28 % avec le vaccin testé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Les chambres d’agriculture mesurent l’autonomie protéique des élevages

Les chambres d’agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire ont présenté en juin dernier les résultats de leurs…

Vignette
Le courant passe entre le photovoltaïque et le porc
L’autoconsommation d’énergie photovoltaïque est « la » piste pertinente pour baisser la facture énergétique en élevage de porc.…
Vignette
La chambre d’agriculture de Bretagne teste les lampes régulées sur niches en maternité
Selon un test réalisé par la chambre d’agriculture de Bretagne, des lampes régulées sur niches en maternité permettent une…
Vignette
Une nouvelle approche pour mieux valoriser l'ingéré des truies en maternité
La firme service Wisium (ex-Inzo) développe une approche originale de l’alimentation des truies en maternité qui vise à mieux…
Vignette
Imévia agrandit son CIA de Châtelain
Le distributeur français de la génétique Hypor a présenté son centre d’insémination artificielle modernisé du site mayennais du…
Disarm, une communauté de pratiques sur l’antibiorésistance
Volailles

Le projet européen Disarm, réunissant dix pays(1), vise à partager les bonnes pratiques qui permettent de diminuer…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)