Aller au contenu principal

[Spécial Space] Onze nouveautés porc primées Innov’Space

Parmi la centaine de dossiers qui concourraient pour recevoir un Innov’Space, trente-six ont été récompensés. Onze concernent l’élevage de porcs, pour faciliter le travail, assister l’éleveur au quotidien ou optimiser les performances.

[Spécial Space] Onze nouveautés porc primées Innov’Space

 

 
© Asserva

**Asserva - Le Selfifeeder GFI alimente individuellement les porcs charcutiers

Le Selfifeeder GFI est une station d’alimentation de précision pour les porcs charcutiers avec détection RFID. Un algorithme de gestion de l’alimentation permet d’alimenter jusqu’à 40 porcs. L’animal est pesé et ensuite alimenté en fonction de son poids avec un choix de deux aliments différents, ce qui permet une alimentation sur mesure pour chaque individu. En fin de l’engraissement, le pesage sert au marquage des porcs. Le nombre important d’animaux par station réduit les coûts à la place et permet d’équiper les élevages de production. L’alimentation de précision améliore les performances zootechniques (croissance, indice de consommation et TMP). Il permet ainsi de réduire la valeur des rejets dans les lisiers et d’optimiser le prix de revient.

Hall 8, stand A22
 
 
 
 
 

 

 
© MSD

**MSD santé animale – Vacciner en sécurité avec le porte Idal 3G

Le porte Idal 3G permet de fixer et d’utiliser les injecteurs intradermiques sans aiguille Idal 3GM et Idal 3GT à une hauteur d’homme, tout en garantissant la sécurité initiale de la gâchette. Il permet d’optimiser la main-d’œuvre lors des séances de vaccination et de mieux organiser les tâches. Le bien-être de l’éleveur est amélioré car il ne porte plus le poids de l’Idal ni des flacons. Pour les animaux, la qualité d’injection est optimale car le porcelet est toujours présenté à l’Idal de la même manière. Au niveau sécurité, le risque d’injection accidentelle est faible grâce au dispositif permettant d’actionner la gâchette.

Hall 8, stand A20
 

 

 
© Biodevas

 

 

*Biodevas laboratoires - Sinéa améliore la santé intestinale du porcelet

Sinea créée par Biodevas laboratoires est une alternative 100 % naturelle pour renforcer la physiologie du porcelet et stabiliser le microbiote intestinal afin de réduire le recours aux traitements antibiotiques. Composé d’actifs phytogéniques, Sinea agit par une synergie d’action sur le stress oxydatif induit par le sevrage, les états inflammatoires, l’immunité permettant la stabilisation du microbiote intestinal, et l’intégrité de la muqueuse intestinale. L’objectif est de limiter la prévalence des diarrhées sévères.

Hall 5, stand D93

 

 
© Eureden

*Eureden - PiloT° estime la prise colostrale des porcelets

PiloT° est un outil de diagnostic rapide de la prise colostrale des porcelets en maternité via la mesure de leur température rectale. La rapidité de la prise colostrale est un élément déterminant pour la survie et les performances des porcelets. Une étude réalisée par Eureden sur plus de 4 000 porcelets a montré qu’elle est significativement impactée par l’homéothermie à 24 heures. Les porcelets dont la température rectale à 24 heures est supérieure à 38,5 °C (= porcelets homéothermes) ont un meilleur gain de poids à 24 heures. L’outil PiloT° est simple et rapide car il nécessite seulement la mesure de la température à 24 heures sur 100 porcelets. Le diagnostic PiloT° repose sur deux objectifs : plus de 70 % des porcelets homéothermes et plus de 50 % des portées avec au moins trois quarts de porcelets homéothermes. Si le diagnostic n’est pas conforme, des solutions techniques sont apportées par les techniciens porc Eureden pour améliorer la prise colostrale.

Hall 5, stand A19

 

 
© Copeeks

*Copeeks - Un robot autonome de supervision d’élevages

Ro’peek est un outil robotique automatisé et autonome pour le suivi permanent des espaces de productions agricoles animales ou végétales sous-abris. L’outil cartographie tout l’espace physique dédié à la production. Une caméra rotative capte l’information sur les deux côtés latéraux de jour comme de nuit (vision infrarouge). Par l’analyse automatique d’images et des données de capteurs, une connaissance approfondie et spatiotemporelle de l’espace de production est ainsi menée.

Hall 4, stand B46

 

 
© Lenormand

*Lenormand constructeur - Des portes arrière de bétaillères radiocommandées

L’utilisation d’une ouverture radiocommandée des portes arrière de bétaillères permet à l’utilisateur une grande liberté de mouvement et de se tenir à distance du troupeau lors de ces opérations délicates. L’émetteur est équipé d’un bouton pour l’ouverture et un pour la fermeture ainsi que d’un bouton d’arrêt d’urgence. Les portes sont actionnées par des vérins hydrauliques synchronisés.

Air libre, stand C26
 
 

 

 
© Metex Noovistago

*Metex Noovistago - Des acides aminés pour améliorer la santé intestinale

Inneus est la première gamme de solutions pour porcs et volailles basée sur des mélanges d’acides aminés fonctionnels et de polyphénols. Ces solutions permettent de cibler la santé intestinale des jeunes monogastriques pendant une période de stress. Il s’agit d’exploiter le rôle des acides aminés dans les voies métaboliques liées à l’immunité, au stress oxydatif et au bon fonctionnement de la barrière intestinale en complément du dépôt musculaire. De plus la combinaison des acides aminés avec les polyphénols leur permet d’atteindre les parties basses de l’intestin. Inneus permet ainsi d’augmenter la résilience de l’animal face à un stress.

Hall 9, stand D71

 

 
© Mixscience

*Mixscience - Une aide à la décision pour réviser les programmes alimentaires

Megaplan est un logiciel destiné aux techniciens pour les aider à optimiser les performances techniques et économiques des ateliers d’engraissement. Une fois renseignées les caractéristiques de l’élevage (génétique mâle, type sexuel, programme alimentaire, plan de rationnement…) Megaplan estime le potentiel permis par le programme alimentaire, puis le compare avec les résultats GTE. Des commentaires apparaissent alors automatiquement selon l’écart entre le potentiel et la réalité des résultats, donnant ainsi les premières pistes de progrès. Le technicien peut ensuite tester tout changement (gamme d’aliment, séquence d’aliments, quantités distribuées, etc.) pour choisir au final la solution qui permet d’obtenir les meilleures performances sur le ou les critères recherchés (GMQ, IC, TMP, coût du kilo de croît ou marge par porc). Un rapport, comprenant la description de la situation de départ et des différents scénarios retenus, peut alors être automatiquement adressé à l’éleveur, avec le détail du calcul technique et économique selon la conjoncture choisie.

Hall 9, stand C60

 

 
© Yxia

*Yxia - Une onde d’IA sans nettoyage des vulves

Yxia lance la technologie Easy & Clean : une enveloppe de protection sanitaire sur l’embout de la sonde. L’objectif est de protéger l’embout de sonde des saletés vulvaires lors de son introduction. Après ouverture de l’emballage de la sonde, l’éleveur insère la tête de sonde protégée par Easy & Clean. Un repère indique ensuite à l’éleveur qu’il peut percer la protection Easy & Clean avec la sonde pour poursuivre son introduction. La tête de sonde n’est jamais en contact avec les impuretés. L’éleveur n’a donc plus besoin de nettoyer les vulves. Le confort de travail et le temps des inséminations sont très optimisés. La protection Easy & Clean est simple d’utilisation mais reste complexe dans sa conception technique : qualité et position de la prédécoupe, compatibilité des matières, position du repère sont autant d’éléments à maîtriser. Easy & Clean est universel et adaptable sur toutes les sondes.

Hall 8, stand B33
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Yannick Jacq. «On ne gère pas plusieurs salariés comme on le fait pour un seul. Il est nécessaire de cerner les besoins de chacun.»
« J’ai appris à mieux connaître mes salariés», se félicite Yannick Jacq, éleveur de porc
Eleveur de porcs, Yannick Jacq a suivi la formation proposée par son groupement Porc Armor Évolution et le Cerfrance Finistère.…
La mortalité moyenne des portées de plus de 16 porcelets dépasse 18 %, contre 11 % pour les portées de 13 à 14 porcelets.
Comment gérer les porcelets surnuméraires
Le nombre de porcelets nés vivants n’a jamais été aussi élevé dans les élevages français. Mais les mener jusqu’au sevrage reste…
Le département du Finistère représente près de la moitié des offres bretonne en production porcine.
Salarié en élevage de porc - Un marché de l’emploi tendu en Bretagne
L’Anefa Bretagne analyse chaque année les offres déposées sur la Bourse de l’emploi www.lagriculture-recrute.org
Le cheptel porcin français en baisse en 2022
Le cheptel porcin français en baisse en 2022

Selon la dernière enquête réalisée au printemps dernier, le cheptel porcin français a…

Consacrer du temps à l'accueil du nouvel arrivant est essentiel. Il est important de montrer à la personne qu'elle est attendue, et de prendre du temps pour lui faire visiter l'élevage.
Recruter un salarié porcin c’est bien, le fidéliser c’est encore mieux !
Lorsqu’on a eu la chance de trouver un candidat compétent pour un poste, il n’est pas question de le perdre ! Pour lui donner…
Mickaël Benoit, président du Sylaporc.
« Le porc label Rouge va mieux répondre aux attentes sociétales »
Mickaël Benoit a été élu président de Sylaporc (Syndicat des Labels porc et charcuteries) le 14 novembre. Il succède à Jean-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)