Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Simple comme deux injections

À Montigny en Meurthe-et-Moselle, le Gaec du Fumé Lorrain vaccine depuis sept ans les mâles entiers de son atelier destinés à la transformation à la ferme pour empêcher l’apparition d’odeurs de verrat.

« À 13 semaines d’âge, c’est un peu sportif », avertit Virgile Haffner avant de pénétrer dans la salle d’engraissement. Il est à peine entré en compagnie de Maxence dans une case de pré-engraissement que les vingt-huit jeunes cochons cavalent dans tous les sens. Les deux frères attendent qu’ils s’habituent à leur présence. Au bout de quelques minutes, ils collent le pistolet seringue qu’ils portent en bandoulière dans le cou des deux premiers mâles de la case. La pression de leurs doigts sur la gâchette fait reculer le cône qui protège l’aiguille. En appuyant, la pointe libère deux millilitres d’Improvac. Virgile marque à la couleur l’animal traité et passe au suivant. « Les animaux ne sursautent pas. Ils ne réagissent pas au moment de l’injection. Ils continuent même de manger. À deux personnes, c’est plus facile. Les animaux tournent moins. Il nous faut cinq minutes par case. C’est du quatre cents cochons à l’heure », calculent Virgile et Maxence.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
L’épizootie de la fièvre porcine africaine décime le cheptel chinois
Entre 30 et 50 % de la production de porc chinoise aurait disparu. L’efficacité des mesures de biosécurité réclamées par le…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement de 1944 places séparé du site de naissage
Frédéric Baudet, éleveur à Maroué (Côtes d’Armor), vient de construire un engraissement de 1 944 places sur racleur. Ce bâtiment…
Vignette
La consommation de porc bio en forte hausse
La tendance est à la démocratisation de la consommation de produits biologiques. Pour faire face à cette demande croissante, le…
Vignette
Au Gaec La Blanche, l’élevage se restructure autour d’une maternité neuve de 96 places
Au Gaec La Blanche, la réorganisation de l’outil de production de 430 truies en multiplication et de la conduite d’élevage s’…
Vignette
L’alimentation animale bio manque de matières premières
Le secteur de l’alimentation animale biologique bénéficie d’une croissance importante. Mais la production végétale française …
Vignette
Cooperl signe une joint-venture avec Vereijken

À travers un partenariat signé le 25 mars, Cooperl et la société néerlandaise Vereijken spécialisée dans la fabrication…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)