Aller au contenu principal

Aérosol ou crayon marqueur
Pour le marquage des porcs, optez pour la bonne couleur !

Un test comparatif de marquage des porcs charcutiers, permet d’apporter des conseils précis sur les choix les plus judicieux, en fonction du but du marquage.

La couleur rouge est celle qui reste le plus longtemps visible
La couleur rouge est celle qui reste le plus longtemps visible
© CG

Qel type de marquage choisir et quelle couleur ? Tout dépend du but recherché.C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par le CTPA(1), présentée par Patrick Pommier aux dernières rencontres vétérinaires de l'AFMVP(2).

Premier constat de cet essai, le marquage à l'aérosol dure plus longtemps : sept jours après le marquage, il reste très visible, surtout s'il est de couleur rouge. À l'inverse, les marquages au crayon ne sont plus perceptibles que sur 1 porc sur 2, et plus du tout s'il s'agit de couleur verte. Au 17e jour après le marquage, toute trace au crayon avait disparu, tandis qu'avec l'aérosol, le marquage rouge restait perceptible (et pas les autres couleurs).

FONCTION DU BUT RECHERCHÉ

Patrick Pommier conseille donc de choisir le type de marquage en fonction du but recherché. S'il s'agit d'identifier les animaux au cours d'une vaccination, pas besoin de choisir un matériel et une couleur très rémanents, un marqueur vert fera l'affaire, car avec un marquage très rémanent, « on risque d'avoir rapidement des animaux bariolés après quelques interventions ! » Dans d'autres cas, par exemple lorsque l'état de santé des porcs nécessite un suivi prolongé dans le temps, un marquage persistant peut s'avérer nécessaire. Le choixde l'aérosol rouge sera donc judicieux. Patrick Pommier souligne que ces résultats demandent à être confirmés, la comparaison n'ayant été faite que dans un seul élevage et sur 33 porcs charcutiers. Le comportement du marquage peut être différent selon la taille des lots, l'âge ou l'animal marqué. Alors pourquoi pas, chez vous, faire ce type de comparaison ?

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

La nouvelle maternité liberté réalisée par Gildas Hamel à Trégomeur, dans les Côtes-d'Armor, est constituée de 36 grandes cases dans une salle unique pour une conduite en cinq bandes. © D. Poilvet
Une maternité grand espace pour des truies en liberté
A Trégomeur dans les Côtes d'Armor, Gildas Hamet a investi dans une maternité équipée de 36 cases liberté pour son élevage de 250…
Pierre Cloarec dans la zone de courettes de son nouvel engraissement. «Je tenais à ce que les porcs aient un accès à l'extérieur.»  © A. Puybasset
Un bâtiment bien-être avec courettes extérieures pour l’engraissement des porcs
Pierre Cloarec a investi dans un engraissement alternatif de 672 places, avec lumière naturelle et courette extérieure. Son…
L'export devrait stimuler la production dans les bassins de production américain. © Chayakorn/stock.adobe.com
La production de porcs dans le monde va augmenter en 2021
La production mondiale de porcs devrait rebondir en 2021 par rapport à 2020. Mais la reprise ne permettra pas de retrouver les…
Frédéric Bloyet, le chef d’élevage de la Huettière (2e en partant de la droite) avec Charline Bardoul, Thibault Juton et Quentin Boisrame. « Une bonne productivité des truies est le résultat d’un travail d’équipe. » © D. Poilvet
Une productivité élevée des truies grâce à l’organisation du travail dans une maternité collective
À la SCEA de la Huettière, chaque bande en maternité est sous la responsabilité de l’un des trois techniciens d’élevage de l’…
La recherche de l'origine du foyer d'infection doit mobiliser les chasseurs pour rechercher d'éventuels sangliers morts de PPA.
Peste porcine : un plan d’intervention sanitaire d’urgence testé en Bretagne
Alors que le risque PPA demeure aux portes de l’Hexagone, l’administration teste depuis plusieurs mois l’efficacité d’un plan d’…
l'abattoir JPS à Josselin (Côtes d'Armor) est une filiale du groupe Mousquetaires dont fait partie Intermarché. © Les mousquetaires
L’activité des abattoirs de porcs JPS et Jean Floc’h en Bretagne a progressé de plus de 1 % en 2020
Les deux groupes d'abattage privés arrivent en deuxième et troisième position dans le classement des plus importants abatteurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)