Aller au contenu principal

Mellow Go facilite la transition vers l’aliment solide

Mellow Go se distribue dans tout type d'augette, comme un préstarter.
© Denkavit

Denkavit

Il n’entre dans aucune catégorie existante de complément alimentaire pour porcelets sous la mère : ce n’est ni un lait, ni une bouillie, ni un vermicelle, ni un granulé de préstarter… « Doté d’une texture moelleuse, ce « granulé mou » distribué dès 4 jours d’âge a une tendreté intermédiaire entre un aliment liquide et solide, tout en gardant une durabilité élevée », présentent Anaïs Augé et Olivier Le Bras, de Denkavit. « Il stimule la consommation précoce, permet une transition plus douce vers un aliment solide et évite la phase de sous-consommation souvent constatée durant les trois jours qui suivent le sevrage. » Issu de quatre années de recherche et développement, Mellow Go est fabriqué selon un process unique qui permet d’associer des matières premières liquides et sèches. Sa forme en étoile augmente la surface de contact pour plus de goût. Il est composé de protéines hautement digestibles (céréales, produits laitiers, huiles raffinées de qualité humaine, amidon de pomme de terre…).

Davantage de GMQ, moins de pertes

Testé dans la station de recherche et d’innovations de Denkavit aux Pays-Bas, Mellow Go a permis une consommation supérieure de 282 g par porcelet entre 6 et 19 jours par rapport à un préstarter vermicelle de deux millimètres. « L’effet sur la consommation se poursuit même après l’arrêt de la distribution de Mellow Go. Le poids au sevrage est supérieur de 500 grammes. Les porcelets sont plus vigoureux. Il y a moins de petits qui décrochent ce qui se solde par un moindre taux de perte (9,7 % contre 11,6 %). » Le retour sur investissement est de 2,7 euros de gain pour 1 euro investi. « Sa distribution directement dans l’augette (comme un préstarter) est moins chronophage qu’avec une bouillie. Il y a moins de gaspillage qu’avec un vermicelle, ce qui a un impact favorable sur le coût alimentaire et l’hygiène. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Anne Richard est la nouvelle directrice de l'interprofession porcine Inaporc

Anne Richard, actuelle directrice de l'Itavi et d'Anvol (Institut technique de l’aviculture et Interprofession de la volaille…

« La non castration des porcelets, c’est une économie de 10 euros par porc»

L’association des éleveurs « 

Des situations financières plus solides en 2020 pour les élevages de porcs bretons
L’analyse de Cerfrance Bretagne montre un niveau soutenu des marges brutes par truie sur deux années successives. Il a contribué…
Le système de préchauffage testé à Crécom a permis d’améliorer les paramètres d’ambiance (gaz et particules), mesurés par des capteurs installés dans les post-sevrages © Chambres d'agriculture de ...
Le préchauffage de l’air entrant améliore l’ambiance dans les post-sevrages des élevages de porcs
Le système de préchauffage de l’air entrant Biomim proposé par la société Calopor réduit la présence de gaz et de poussières dans…
Une fois dans l’auge, l’aliment absorbe rapidement l’eau. Cela donne une forme de bouillie vite consommée par les porcelets. © D. Poilvet
Spécial SPACE : Quoi de neuf en nutrition porcine?
Beaucoup de nouveautés nutritionnelles seront présentées au Space pour répondre aux besoins de démédication et à l’arrêt de l’…
© A. Puybasset
Les Trinottières testent des solutions pour améliorer l’efficacité alimentaire
La Chambre d’agriculture des Pays de la Loire évalue l’impact des programmes alimentaires et des équipements sur l’efficacité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)