Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Dominique Cantin, directeur d’Asserva
"L’identification individuelle des porcelets se fera rapidement"

Asserva lance un concept de nourrisseurs et d’abreuvoirs connectés pour analyser les consommations d’aliment et d’eau à l’échelle de l’animal. Pour son directeur, l’identification individuelle ouvre des perspectives importantes dans la gestion de l’élevage et la traçabilité.

Dominique Cantin, directeur d'Asserva. "On peut apporter un aliment correspondant aux besoins de chaque animal, tant en quantité qu’en qualité."
© D. Poilvet
Comment exploiter les possibilités de la connectique en élevage de porc ?

Comme pour toute nouvelle technologie qui arrive en élevage, il faut que la rentabilité soit au rendez-vous. Asserva met au point avec l’Ifip une méthode prédictive d’apparition des pathologies à partir de l’analyse des quantités consommées d’eau et d’aliment à l’échelle de l’individu. Cette méthode a un double intérêt économique. Elle permet une réduction des dépenses de santé en privilégiant les traitements individuels (effet direct), et elle diminue la pression sanitaire (effet indirect), d’où l’amélioration des performances techniques. Par ailleurs, beaucoup plus d’animaux pourront être labellisés "sans antibiotique", d’où une meilleure valorisation commerciale. Avec la base de données associée aux automates, une fiche de traçabilité individuelle permettra de garantir cette absence de traitement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
L’épizootie de la fièvre porcine africaine décime le cheptel chinois
Entre 30 et 50 % de la production de porc chinoise aurait disparu. L’efficacité des mesures de biosécurité réclamées par le…
Vignette
Au Gaec La Blanche, l’élevage se restructure autour d’une maternité neuve de 96 places
Au Gaec La Blanche, la réorganisation de l’outil de production de 430 truies en multiplication et de la conduite d’élevage s’…
Vignette
Les trois quarts des abattages en Bretagne sont aux mains de quatre groupes
À partir des données d’Uniporc Ouest, les chambres d’agriculture de Bretagne dressent un portrait de l’abattage de porcs de la…
Vignette
Cooperl signe une joint-venture avec Vereijken

À travers un partenariat signé le 25 mars, Cooperl et la société néerlandaise Vereijken spécialisée dans la fabrication…

Vignette
Lur Berri s’engage dans la qualité duroc
Le groupe coopératif basé au Pays Basque développe une offre premium de qualité de viande avec des porcs charcutiers 50 % Duroc.…
Vignette
Le Gaec de la Baie des champs mise sur l’économie circulaire
FAF, vente directe, méthanisation… Dans la Vienne, Yves Debien et Éric Sabourin ont investi dans de nouvelles activités qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)