Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les produits à base d’altrénogest doivent être utilisés avec précaution

L’Anses-ANMV rappelle les précautions d’emploi des médicaments à base d’altrénogest. Ils peuvent présenter chez l’homme des effets indésirables liés à leur action hormonale.

Le port de gants à usage unique est fortement recommandé pour éviter tout contact entre le produit et la peau. © D. Poilvet
Le port de gants à usage unique est fortement recommandé pour éviter tout contact entre le produit et la peau.
© D. Poilvet

L’altrénogest est un progestatif synthétique, disponible sur prescription vétérinaire pour la gestion des chaleurs chez les équidés et les porcins. Pour la filière porcine, plusieurs médicaments contenant de l’altrénogest sont autorisés en France : Regumate, Altresyn, Virbagest et Synchroplan. Plus de 80 % des élevages français les utilisent, essentiellement pour assurer la synchronisation des chaleurs des cochettes nouvellement introduites dans les bandes. Ce sont en moyenne près de 320 000 animaux qui sont traités avec ces produits chaque année. Comme tous les progestatifs de synthèse, l’altrénogest peut entraîner des effets indésirables chez la personne qui administre régulièrement le traitement. Ainsi, en cas de contact répété, les symptômes possibles, tels que rapportés dans les notices des produits autorisés et via les remontées du terrain, sont les suivants :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Aux États-Unis, les contrôles des défauts de carcasse confiés aux abattoirs

Le département américain de l’agriculture (USDA) prévoit de retirer toute limite à la vitesse à laquelle les abattoirs…

Vignette
Les clés pour bien transmettre son exploitation
Evel’Up a organisé, fin juin, une journée d’information sur le thème de la cession d’activité à un tiers au moment de son départ…
Les règles se durcissent pour l’alimentation des porcs bio

Au 1er janvier 2021 pour les porcs bio de plus de 35 kg, au 1er janvier 2025 pour les plus petits…

Vignette
Un bâtiment maternité neuf équipé de cases mise bas bien-être
L’EARL de Kervéo Beuz a investi dans une salle de maternité, dotée d’aménagements visant à améliorer le bien-être, dont les cases…
Vignette
Un chariot distributeur de lait ergonomique

Distriliq Jr est un petit chariot de distribution de lait pour les porcelets en maternité entièrement imaginé et produit…

L'éleveur scanne une carte NFC préalablement affectée à un médicament. © M. Marcon
Smartpharm, la pharmacie informatisée
L’Ifip a codéveloppé et testé un outil de numérisation des saisies des traitements vétérinaires qui permet le suivi sanitaire de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)