Aller au contenu principal

La castration à vif des porcelets sera interdite fin 2021

anesthésie des testicules avant la castration des porcelets  © Ifip
anesthésie des testicules avant la castration des porcelets
© Ifip

D’après un arrêté paru au Journal officiel le 27 février, "la castration chirurgicale à vif des porcs domestiques mâles est interdite" à partir du 31 décembre 2021. La castration devra donc se faire "avec anesthésie et analgésie par d’autres moyens que le déchirement des tissus". Un autre arrêté paru au JO le même jour autorise les éleveurs à réaliser "l’application de tout traitement analgésique ou anesthésique local visant à atténuer ou supprimer la douleur". Cette mesure était réclamée par les représentants des éleveurs, qui souhaitaient ne pas être obligés de recourir aux vétérinaires pour effectuer l’anesthésie avant castration. L’Ifip a déjà travaillé sur ce sujet (voir Réussir Porc, décembre 2017, p. 16). Valérie Courboulay souligne que l’utilisation de la lidocaïne en anesthésie locale associée à un anti-inflammatoire (Meloxicam) "prend correctement en charge la douleur pendant et après la castration. Mais elle n’est pas efficace à 100 %". L’institut technique a aussi testé la procaïne, un anesthésique local qui a l’avantage d’avoir une AMM porc, contrairement à la lidocaïne. "L’efficacité de ce produit semble moins bonne, malgré un délai minimum entre l’injection intratesticulaire et la castration de 10 minutes". De manière générale, l’ingénieure estime que si l’anesthésie locale est généralisée en élevage, il faudra revoir le protocole de soins et assurer une formation aux éleveurs. L’Ifip estime le coût de l’anesthésie associé à l’anti-inflammatoire à 48 centimes par porcelet castré, main-d’œuvre comprise.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

La nouvelle maternité liberté réalisée par Gildas Hamel à Trégomeur, dans les Côtes-d'Armor, est constituée de 36 grandes cases dans une salle unique pour une conduite en cinq bandes. © D. Poilvet
Une maternité grand espace pour des truies en liberté
A Trégomeur dans les Côtes d'Armor, Gildas Hamet a investi dans une maternité équipée de 36 cases liberté pour son élevage de 250…
Pierre Cloarec dans la zone de courettes de son nouvel engraissement. «Je tenais à ce que les porcs aient un accès à l'extérieur.»  © A. Puybasset
Un bâtiment bien-être avec courettes extérieures pour l’engraissement des porcs
Pierre Cloarec a investi dans un engraissement alternatif de 672 places, avec lumière naturelle et courette extérieure. Son…
L'export devrait stimuler la production dans les bassins de production américain. © Chayakorn/stock.adobe.com
La production de porcs dans le monde va augmenter en 2021
La production mondiale de porcs devrait rebondir en 2021 par rapport à 2020. Mais la reprise ne permettra pas de retrouver les…
Frédéric Bloyet, le chef d’élevage de la Huettière (2e en partant de la droite) avec Charline Bardoul, Thibault Juton et Quentin Boisrame. « Une bonne productivité des truies est le résultat d’un travail d’équipe. » © D. Poilvet
Une productivité élevée des truies grâce à l’organisation du travail dans une maternité collective
À la SCEA de la Huettière, chaque bande en maternité est sous la responsabilité de l’un des trois techniciens d’élevage de l’…
La recherche de l'origine du foyer d'infection doit mobiliser les chasseurs pour rechercher d'éventuels sangliers morts de PPA.
Peste porcine : un plan d’intervention sanitaire d’urgence testé en Bretagne
Alors que le risque PPA demeure aux portes de l’Hexagone, l’administration teste depuis plusieurs mois l’efficacité d’un plan d’…
l'abattoir JPS à Josselin (Côtes d'Armor) est une filiale du groupe Mousquetaires dont fait partie Intermarché. © Les mousquetaires
L’activité des abattoirs de porcs JPS et Jean Floc’h en Bretagne a progressé de plus de 1 % en 2020
Les deux groupes d'abattage privés arrivent en deuxième et troisième position dans le classement des plus importants abatteurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)