Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« La guerre digitale contre le porc est déclarée »

Caroline Faillet, "netnologue" et co-dirigeante du cabinet Bolero.« Il ne faut pas monter seul au front, mais au contraire agir en réseaux, utiliser tous les moyens disponibles, internet, youtube, facebook, twitter… »
© D. poilvet

 

Pour Caroline Faillet, qui se définit elle-même comme une « netnologue », internet est devenu un véritable champ de bataille où le citoyen-consommateur joue un rôle majeur. « Et depuis quelques mois, la filière viande est en première ligne de cette guerre », constatait-elle, lors de l’assemblée générale du Comité régional porcin Bretagne à Plérin le 22 juin. « Le web est devenu le premier vecteur d’influence depuis 2010, loin devant la télévision, la radio, et même le bouche-à-oreille. » Ce qui explique qu’à chaque fait nouveau mis en avant par les militants antiviande – vidéo dans un élevage, dans un abattoir, pétition contre une extension d’élevage… – les retombées sont toujours plus fortes. « Les techniques de ces opposants sont bien connues », explique-t-elle : mise en avant d’informations difficilement vérifiables, dimension émotionnelle forte… et surtout, utilisation optimale des possibilités du web. « Plutôt que d’utiliser internet pour faire de l’affichage, ils font de la communication horizontale en dialoguant avec les différentes communautés. »

Ne pas monter seul au front

Face à cette déferlante médiatique, Caroline Faillet déplore le manque de concertation des différents acteurs des filières viande. « Il ne faut pas monter seul au front, mais au contraire agir en réseaux, utiliser tous les moyens disponibles, youtube, facebook, twitter… » Les angles de communication sont multiples : plaisir de manger, équilibre nutritionnel, environnement, dimension normative, « c’est-à-dire faire passer le message que manger de la viande n’est pas mal ». Cette approche concertée doit aussi coordonner des démarches individuelles. « Un message passera mieux si c’est un éleveur qui le publie plutôt qu’une organisation syndicale ou professionnelle. Et plus il y aura d’éleveurs à s’emparer du sujet, plus l’objectif de marginaliser l’impact des opposants sera facile à atteindre ». Message parfaitement reçu par les responsables professionnels présents à l’AG. « Le syndicalisme et les organisations économiques travaillent aujourd’hui au développement de réseaux d’éleveurs et de salariés impliqués sur la toile », a conclu Philippe Bizien, le président du Comité régional porcin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Succès de la ferme ouverte au Gaec d’Étouppeville
Producteur de porc, de lait et de mouton, le Gaec d’Étouppeville a ouvert ses portes au grand public le temps d’un après-midi,…
Vignette
Un bâtiment d'engraissement des porcs conciliant bien-être et performances
Samuel Morand a construit un engraissement qui apporte des réponses quant au bien-être des animaux et des hommes, tout en…
Vignette
Actualité scientifique Techporc : « La fertilité se prépare en maternité et en quarantaine »

Une étude Japonaise confirme que le taux de mise bas des truies et cochettes dépend du niveau des températures maximales…

Vignette
"Adrien Delattre veut anticiper la demande sociétale"
Éleveur à Quaëdypre dans le Nord, Adrien Delattre a intégré un bandeau lumineux dans son nouvel engraissement équipé d’…
Vignette
Les limites de la sélection génétique porcine face aux maladies
Des leviers génétiques existent pour sélectionner des animaux résistants à certains variants d’agents infectieux comme E. coli.…
Vignette
[VIDEO] Francis Guengant et le SPACE : "c'est notre rendez-vous"
Lorsque la date du SPACE est connue, Francis Guengant la note sur son agenda. « C’est un évènement qu’on attend. On rencontre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)