Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Être réaliste sur la valeur économique de l’outil

Ludovic Posnic s’est installé en 2012 en reprenant un élevage de 220 truies naisseur-engraisseur partiel sur 62 hectares. Un dossier bien étudié et l’appui des cédants lui ont permis d’atteindre et même de dépasser ses objectifs.

Après douze années passées en conseil en élevage dans un groupement et alimentation du bétail, Ludovic Posnic s’est installé en avril 2012 à Melay, dans le Maine-et-Loire, en reprenant un élevage de 220 truies naisseur-engraisseur partiel sur 62 hectares, proche de son habitation, avec fabrication des aliments à la ferme pour les truies et les porcs charcutiers. « Avec du recul, peu de personnes se seraient installées dans ces conditions", admet-il. "Mais mon parcours et ma conviction pour ce projet ont permis sa réalisation. Les cédants ont aussi beaucoup facilité la reprise. Ils ont été réalistes sur la valeur économique de l’outil et conscients des enjeux de demain. Ils m’ont donné leurs trois dernières années de comptabilité pour approfondir mon projet. Et nous avons établi un protocole d’accord qui a évolué au fur et à mesure que le projet avançait. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
L’épizootie de la fièvre porcine africaine décime le cheptel chinois
Entre 30 et 50 % de la production de porc chinoise aurait disparu. L’efficacité des mesures de biosécurité réclamées par le…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement de 1944 places séparé du site de naissage
Frédéric Baudet, éleveur à Maroué (Côtes d’Armor), vient de construire un engraissement de 1 944 places sur racleur. Ce bâtiment…
Vignette
La consommation de porc bio en forte hausse
La tendance est à la démocratisation de la consommation de produits biologiques. Pour faire face à cette demande croissante, le…
Vignette
Au Gaec La Blanche, l’élevage se restructure autour d’une maternité neuve de 96 places
Au Gaec La Blanche, la réorganisation de l’outil de production de 430 truies en multiplication et de la conduite d’élevage s’…
Vignette
L’alimentation animale bio manque de matières premières
Le secteur de l’alimentation animale biologique bénéficie d’une croissance importante. Mais la production végétale française …
Vignette
Cooperl signe une joint-venture avec Vereijken

À travers un partenariat signé le 25 mars, Cooperl et la société néerlandaise Vereijken spécialisée dans la fabrication…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)