Aller au contenu principal

Bâtiments truies nouvelle génération

Au-delà des systèmes d’alimentation désormais bien au point, les normes bien-être entraînent une remise à plat de la conception des bâtiments gestantes.

© dp
Les contraintes liées à la mise aux normes bien-être des truies gestantes se sont longtemps focalisées sur le mode d’alimentation et de logement. Que ce soient les DAC, les réfectoires ou les bat-flancs, chaque système a ses adeptes. De nombreux articles publiés dans nos précédents numéros permettent désormais de se faire une idée précise des avantages et des inconvénients de chacun. Mais la mise en groupe des truies ne se limite pas à ces aspects. Elle implique aussi des évolutions dans la conception même des bâtiments, afin de tenir compte des contraintes liées à ces normes. C’est ainsi que, progressivement, le chauffage des bâtiments s’impose, pour éviter des sols trop humides et glissants liés à la moindre densité animale. Chauffage direct, par l’utilisation d’aérothermes dont l’eau chaude est produite par une chaudière au bois (page 32). Chauffage indirect, avec la récupération des calories de l’air en sortie de ventilation centralisée pour augmenter la température et le débit de l’air entrant (page 26). Les grands volumes initiés par les truies en groupe nécessitent aussi une remise à plat des circuits de ventilation, avec par exemple une régulation spécifique à chaque groupe d’animaux présents dans une même salle. Le logement des truies sur paille dispose aussi d’un potentiel d’optimisation important, à l’image du bâtiment réalisé par Peggy et Jean Marie Josselin à Ploubalay (page 22). Manutention de la paille, surveillance et tri des animaux, pilotage de la ventilation... Cette réalisation démontre qu’il existe de nouvelles solutions, parfois empruntées à d’autres productions, pour améliorer le confort des animaux et des hommes sans altérer le coût de production ni les performances techniques.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Les animaux produits par Laurent Dartois, l’éleveur, sont destinés à une commercialisation haut de gamme supérieure au label rouge dont la distribution se fera dans les rayons boucherie frais de l’enseigne Intermarché.
« Un élevage de porcs entre le conventionnel et le bio »
Le cahier des charges de la SA Ker Angel est unique dans son genre. Pour le concrétiser, Laurent Dartois, l’éleveur, et le…
Anne Richard est la nouvelle directrice de l'interprofession porcine Inaporc

Anne Richard, actuelle directrice de l'Itavi et d'Anvol (Institut technique de l’aviculture et Interprofession de la volaille…

« La non castration des porcelets, c’est une économie de 10 euros par porc»

L’association des éleveurs « 

Des situations financières plus solides en 2020 pour les élevages de porcs bretons
L’analyse de Cerfrance Bretagne montre un niveau soutenu des marges brutes par truie sur deux années successives. Il a contribué…
Le système de préchauffage testé à Crécom a permis d’améliorer les paramètres d’ambiance (gaz et particules), mesurés par des capteurs installés dans les post-sevrages © Chambres d'agriculture de ...
Le préchauffage de l’air entrant améliore l’ambiance dans les post-sevrages des élevages de porcs
Le système de préchauffage de l’air entrant Biomim proposé par la société Calopor réduit la présence de gaz et de poussières dans…
Une fois dans l’auge, l’aliment absorbe rapidement l’eau. Cela donne une forme de bouillie vite consommée par les porcelets. © D. Poilvet
Spécial SPACE : Quoi de neuf en nutrition porcine?
Beaucoup de nouveautés nutritionnelles seront présentées au Space pour répondre aux besoins de démédication et à l’arrêt de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)