Aller au contenu principal

Space 2022
[25 ans des Innov'Space] En 2009, le selfi feeder inventait l’alimentation individualisée

Pour sa 35e édition, le Space fête les 25 ans des Innov'Space. Ce trophée particulièrement renommé récompense depuis 25 ans les innovations qui ont marqué l'élevage. En 2009, Asserva recevait une étoile pour le selfi feeder, un système d’alimentation individualisé pour les élevages porcins. Après l’avoir vu au Space, Frédéric Baudet l’a adopté, non sans quelques hésitations.

Naisseur engraisseur de truies à Lamballe en Bretagne, Frédéric Baudet s’est installé en 2011. En 2009, l’éleveur, féru d’innovation avait aperçu au Space le selfi feeder, un système de d’alimentation automatisé créé par Asserva et primé aux Innov’Space. Sceptique face à l’innovation, il choisit un système en réfectoire pour alimenter ses truies. « Et quatre ans après, j’ai tout recassé pour passer sur le selfi feeder parce qu’on entendait que du bien et je ne regrette pas ». Les truies sont pucées et servies selon leur besoin individuel par le selfi feeder dont la porte se referme derrière elles. « L’avantage de ces appareils, c’est qu’on peut fonctionner avec plusieurs selfi feeders dans le même box de truies. »

Frédéric Baudet est naisseur engraisseur de truies à Lamballe dans les Côtes d'Armor..
© DB

Frédéric Baudet va au Space presque chaque année depuis vingt ans, « j’ai commencé à y aller avec l’école, retrace-t-il, j’y vais deux jours : une journée pour voir le matériel, l’innovation et une journée plus décontractée pour aller voir les fournisseurs et les connaissances ».

Les truies sont pucées et servies selon leur besoin à l’entrée du selfi feeder dont la porte se referme derrière elle.
© DB

L’éleveur investit constamment, « je suis régulièrement en travaux », glisse-t-il, et cette année encore, il va au Space en vue d’investir, « aujourd’hui, je fonctionne avec de l’aliment solide et la structure que je vais reprendre, avec de la soupe, aussi je vais retourner au Space dans le but d’investir sur cette exploitation-là ».

Il a dit

« Les produits Innov’Space que j’ai découverts puis essayés, ont toujours fonctionné. Si j’ai deux produits à choisir, s’il y en a un qui a été Innov’Space, je vais m’arrêter un peu plus dessus ».

Les plus lus

Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne « J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
« J’ai choisi la biofiltration pour mon élevage de porcs et je ne le regrette pas ! »
Christian Maisonneuve est éleveur de porcs à Bouchamps-lès-Craon en Mayenne. En 2021, il a fait le choix de mettre en place un…
Un biofiltre bien optimisé permet de réduire plus de 50% des émissions d’ammoniac.
La biofiltration pour réduire les émissions d'ammoniac et les odeurs des bâtiments porcins
La biofiltration est un système de traitement de l’air en sortie de ventilation qui permet de réduire les émissions d’ammoniac et…
Avec un prix de l'énergie multiplié par cinq pour l’électricité et par près de deux pour le gaz en deux ans, la pression est maximale chez les abatteurs et les transformateurs.
Flambée de l'énergie : L’industrie de la viande porcine est sur le gril
La flambée du prix de l’énergie inquiète l’aval de la filière qui réclame la mise en place d’un bouclier tarifaire. En attendant…
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
Forte baisse des résultats des élevages de porcs en 2021 à l’international
En 2021, les résultats des éleveurs de porc ont baissé dans la très large majorité des principaux pays producteurs du monde…
Mathieu Edy (à gauche), avec Anthony Leblanc, responsable de la maternité, et Maxime Edy. «En achetant un lot de cochettes croisées par an, nous n'avons pas à gérer un noyau de race pure.»
"J'assure le renouvellement de mon troupeau de truies grâce à un noyau de cochettes F1"
À l’EARL Edy naissage, trente cochettes croisées Large-White x Landrace sont introduites dans l’élevage une fois par an.…
Porcelets sous la lumière
Prix de l’électricité : les éleveurs de porcs exclus du bouclier à 280 euros s’alarment
La fédération nationale porcine demande à ce que tous les élevages de moins de 10 salariés puissent bénéficier du tarif plafonné.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)