Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une analyse du Cerfrance Côtes-d’Armor
2017, une année exceptionnelle pour les trésoreries

Les bons résultats financiers des élevages de porcs en 2017 sont la résultante de trois leviers qui ont agi simultanément : des cours corrects, un prix d’aliment stable et des performances techniques à la hausse.

Les premières synthèses de Cerfrance Côtes-d’Armor laissent apparaître des bilans financiers excellents pour l’année 2017. En moyenne sur l’année, la marge brute s’établit à près de 1 300 euros par truie, en hausse de 200 euros par rapport à 2016 et de plus de 400 euros par rapport à 2015. « Ces bons résultats sont la combinaison de trois facteurs qui, sans être exceptionnels, se sont complétés », analyse Georges Douguet, économiste, responsable du service études. Le prix moyen payé aux éleveurs a été de 1,538 €/kg sur l’année, en hausse de + 6,6 % par rapport à l’année précédente. Un niveau très bon, mais pas exceptionnel. « Nous n’avons pas atteint les sommets espérés, les prix sont restés en dessous des prévisions du début de l’année », rappelle-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)