Aller au contenu principal

Vidéo Life Green Sheep - diagnostic et actions concrètes sur un élevage ovin

Life Green Sheep repose sur l'outil Cap'2ER, qui effectue des diagnostics approfondis au niveau environnemental, économique et social. L'objectif est clair : réduire de 12 % l'empreinte carbone des élevages ovins, une ambition audacieuse qui montre la voie pour une agriculture plus durable. Témoignages de Guillaume Metz et de sa technicienne d'élevage qui ont identifié des leviers pour améliorer le bilan de l'exploitation.

Les Leviers d'Amélioration identifiés dans le cadre du projet Life Green Sheep.

Optimiser les performances du troupeau ovin

Guillaume vise à augmenter la productivité du troupeau en favorisant un pâturage dynamique et en améliorant la fertilité et la prolificité. L'objectif est de parvenir à une production de 17 kg d'agneaux par brebis.

Stocker plus de carbone dans le sol

Cette étape implique l'implantation de prairies plus riches en légumineuses pour réduire l'excrétion d'azote. De plus, l'ajout d'une haie, avec une vision à long terme, contribue à stocker du carbone tout en améliorant l'environnement de l'exploitation.

Tendre vers l'autonomie alimentaire du troupeau

En incorporant davantage de céréales dans son assolement, Guillaume Metz réduit les achats d'aliments pour les brebis et les agneaux. Un mélange de dactyles, luzerne et trèfle violet est prévu pour la saison prochaine dans ses prairies , visant l'autosuffisance alimentaire.

Ces efforts ne sont pas seulement bénéfiques sur le plan environnemental. Du point de vue économique, ils sont également payants. Entre une augmentation de la production d'agneaux et la diminution des coûts d'alimentation pour les brebis, l'exploitation  pourrait voir une augmentation de ses revenus de l'ordre de 20 000 euros.

De plus, cette initiative permet aux éleveurs ovins de s'inscrire sur le marché du carbone, offrant une opportunité de contribuer à la lutte contre le changement climatique tout en valorisant l'image du stockage du carbone réalisé dans leurs exploitations.

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Xavier Marchand, éleveur de romanes en Ille-et-Vilaine, s'est installé en 2018 sur l'exploitation familiale. Son intérêt pour la génétique l'a poussé à sauter le pas ...
Un pied dans la sélection ovine pour diversifier le revenu
Xavier Marchand a repris la ferme familiale en Bretagne. Il conduit ses romanes en sélection et en agneaux de boucherie pour…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre