Aller au contenu principal

Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Dossier
Valoriser les surfaces embroussaillées

Dans les régions pastorales du Sud de la France en particulier, les surfaces embroussaillées constituent un atout pour l'élevage . Considérés comme envahissants, les arbustes sont une ressource interessante et favorisent un repas équilibré pour les brebis. Ce dossier fait le point sur les règles de gestionpastorales pour préserver la ressource alimentaire et préserver l'embroussaillement.

Valoriser les surfaces embroussaillées
Valoriser les surfaces embroussaillées
© CARMAJANE
Dans sud de la France, les surfaces pastorales, ou parcours, sont souvent embroussaillées. Elles peuvent être définies comme des milieux à couvert végétal « naturel » et sont caractérisées par la présence plus ou moins importante d'espèces ligneuses : arbres, arbustes ou encore arbrisseaux. Leur valorisation par l'élevage est réalisée par le seul pâturage, sans fauche, ni intervention culturale. Le niveau d'embroussaillement ainsi que les espèces présentes, mais aussi le relief et le couvert herbacé influent sur la circulation des animaux et leur consommation.
De la friche anciennement cultivée, où se sont développés églantiers et prunelliers, à la lande préalpine ou caussenarde où les genêts et les buis étaient autrefois régulièrement coupés pour la litière, les animaux utilisent aujourd'hui des milieux pastoraux très divers. Ces parcours embroussaillés ne sont pas des formations végétales stabilisées, mais des stades dynamiques en cours de fermeture ou de reforestation spontanée. La vitesse de cette colonisation dépend de la profondeur de sol, de l'exposition et de la présence de semenciers. Si elle est rapide sur les anciennes terrasses ou les vieux prés, elle est beaucoup plus lente sur des versants en adret à sol superficiel. Dans tous les cas, la fermeture des milieux débute par une première phase d'implantation d'arbustes pionniers. Quant aux garrigues et maquis, ils sont souvent remaniés de façon cyclique par des incendies. Le pâturage s'inscrit dans ces évolutions en freinant ou maîtrisant l'embroussaillement.

Retrouvez dans la revue les différents chapitres de ce dossier :

- Les parcours embroussaillés, des surfaces à pâturer à part entière

- Maitrise de l'embroussaillement : des règles à adapter à chaque exploitation

- Intervenir sur les arbustes : débroussailler pas n'importe comment

- Carmejane, INRA : des acquis et des travaux en cours

- Elevage Malzac en Aveyron : un troupeau ovin viande plein air

- Elevage Goletto (Alpes de Haute Provence) : une assurance tous risques face aux aléas climatiques

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
"Des rations minéralisées autour de la mise en lutte et de l’agnelage"
" Après cette période de sécheresse, il est particulièrement important d’ajouter des minéraux à la ration un mois avant la mise…
Vignette
Qu’est-ce que le réseau Agri-Sentinelles ?
« Le Réseau Agri-Sentinelles vise à accompagner les agriculteurs français en détresse à travers un réseau de volontaires formés…
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la mise en marché des agneaux. © C. Bernard
Des éleveurs bretons au Pays de Galles
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la…
Département 30 - Elevage ovin lait recherche salarié(e)
670/EMP/01 - Département 30 - Elevage ovin lait recherche salarié(e) à partir de janvier 2020, possibilité association. Tél. 06…
Marc Humeau, éleveur du Maine-et-Loire, Michèle Boudoin, présidente de la FNO, et Theo Gning, animatrice de la FNO ont échangé sur l’actualité ovine régionale, nationale et européenne. © D. Hardy
La FNO débute son tour des régions
En Bretagne, Pays de Loire puis dans toutes les régions, la Fédération nationale ovine échange avec les éleveurs sur la…
Sans surprise, le nombre de béliers par élevage varie selon la taille du troupeau. © Idele, Race de France, Inra
166 000 béliers très résistants
Publié par Idele, Inra et Race de France, le Recensement des béliers utilisés dans les élevages ovins français en 2017 compile…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre