Aller au contenu principal

François Demarquet, directeur de la ferme expérimentale de Carmejane (Alpes-de-Haute-Provence)
Une double enceinte pour protéger les brebis des loups

À la ferme expérimentale de Carmejane, les éleveurs ont testé une triple protection contre les loups sur les parcs de nuit.

François Demarquet, directeur de la ferme expérimentale de Carmejane (Alpes-de-Haute-Provence)
François Demarquet, directeur de la ferme expérimentale de Carmejane (Alpes-de-Haute-Provence)
© B. Morel

« Depuis 2015, nous vivons dans un contexte de forte prédation. Nous avions repoussé jusqu’au dernier moment pour prendre des chiens de protection car nos brebis pâturent à proximité de chemins de randonnée très fréquentés. Nous les avons d’abord mis au troupeau la nuit, puis tout le temps lorsqu’il y a eu des attaques même en plein jour. Le système pastoral a dû évoluer, nous sommes passés d’un parcours clôturé à du gardiennage en journée. Comme les parcours se trouvent entre 6 et 15 kilomètres de l’exploitation, nous devions trouver une solution pour la nuit, sans avoir à ramener les brebis à la bergerie tous les soirs. Nous avons également regroupé les lots au maximum jusqu’à n’avoir plus qu’un seul troupeau le soir.

Deux enceintes et une allée de patrouille pour les chiens

La nuit nous avons expérimenté un dispositif innovant. Nous avons installé les brebis dans un parc de nuit en filet classique de 90 cm de hauteur. À trois ou quatre mètres autour de ce premier parc, nous avons installé une deuxième enceinte en filet également. Les chiens patrouillent entre ces deux enceintes. En tout, les prédateurs sont confrontés à trois niveaux de défense : le premier filet, les patous dans l’allée intermédiaire et le deuxième filet. Avec cette disposition, les chiens circulent plus librement et, en cas d’alerte, leurs allées et venues stressent moins les brebis et limitent l’affolement du troupeau en cas de mouvements brusques des chiens.

Il nous a fallu un peu de temps de réflexion pour positionner ces parcs de nuit pour qu’ils soient le plus possible au milieu des zones de pâturage. Il faut parfois débroussailler un peu pour garantir l’efficacité maximale des filets. Il faut aussi bien gérer leur électrification, en reliant les deux parcs. Ceux-ci vont rester en place entre quatre et huit jours selon le temps passé dans le quartier de pâturage. C’est du travail en plus, mais c’est le prix de la tranquillité. Sept chiens de protection pour 700 brebis et sept ans sans attaque !

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Le matin est consacré aux cours théoriques. Ce jour-là, Catherine enseigne les grands chiffres de la filière ovine française.
Une journée avec une classe en certificat de spécialisation Ovin
Sur le campus de Mirecourt, niché au cœur des Vosges, Catherine Falcoz et Ingrid Voinson dirigent une formation professionnelle…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre