Aller au contenu principal

Palper pour limiter l’infertilité

Le contrôle de l’appareil génital des béliers est impératif pour s’assurer de leur capacité à féconder les brebis. De mauvais résultats de fertilité peuvent être liés à des mâles malades ou infertiles. (Extraits)

Un bélier sain doit avoir les deux testicules de même taille.
Un bélier sain doit avoir les deux testicules de même taille.
© Ciirpo

Il existe deux méthodes de contrôle de la fertilité des béliers : l’électroéjaculation vérifie l’aspect et le nombre des spermatozoïdes et la palpation contrôle l’intégrité de l’appareil reproducteur. L’éléctroéjaculation est douloureuse et peu accessible au quotidien. La palpation est rapide, facile à mettre en oeuvre et donne de bonnes indications y compris sur la santé des béliers. Les maladies abortives des brebis sont souvent responsables d’orchites (infection du testicule), le mâle est alors source des avortements en contaminant les brebis à chaque saillie. En début d’évolution, les infections des testicules se manifestent par de la douleur, de la chaleur et un gonflement. Si la maladie évolue le testicule infecté se fibrose, il devient dur et rétrécit. Les deux testicules ont des tailles nettement différentes, le sain conserve une taille et une texture normale, le malade peut diminuer de moitié. La réforme est obligatoire.

La suite dans Pâtre n°622 de mars 2015

 

Voir aussi la vidéo de la palpation des béliers sur le site de Reconquête ovine

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Xavier Marchand, éleveur de romanes en Ille-et-Vilaine, s'est installé en 2018 sur l'exploitation familiale. Son intérêt pour la génétique l'a poussé à sauter le pas ...
Un pied dans la sélection ovine pour diversifier le revenu
Xavier Marchand a repris la ferme familiale en Bretagne. Il conduit ses romanes en sélection et en agneaux de boucherie pour…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre