Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’élevage ovin au Sommet de l'élevage 2015

Du matériel, 400 ovins, des concours, des visites et des conférences pour le Sommet de l'élevage qui se tiendra du 7 au 9 octobre 2015 à Clermont-Ferrand.

© D. Hardy

Le Sommet de l’élevage accueillera plus de 1 300 exposants du 7 au 9 octobre 2015 à Clermont-Ferrand. « C’est un salon en croissance et, l’an dernier nous avons reçu 85 000 visiteurs sur les trois jours, explique Fabrice Berthon, le commissaire général. C’est aussi un rendez-vous professionnel qui a su garder la convivialité d’une foire ». Plus de huit visiteurs sur dix sont des agriculteurs et 15 % des visiteurs sont intéressés en premier lieu par l’élevage ovin.

Avec 400 animaux, le secteur ovin y est d’ailleurs bien représenté. « Le pôle ovin est de plus en plus important en lien avec la nouvelle attractivité de la filière » apprécie Jacques Chazalet, éleveur ovin du Puy-de-Dôme et président du salon depuis l’an dernier.

Le programme Inn’ovin sera le fil conducteur du pôle ovin avec un stand collectif rassemblant les partenaires de la filière. De nombreuses démonstrations techniques (chantier de tonte, échographies, chiens de troupeau…) animeront le hall de 2000 m² dédié aux ovins. Sur le ring central, quatre concours de race sont prévus : Ile-de-France, Texel, Mouton Charollais et Rava. Les races herbagères et rustiques y seront aussi présentées en détail. Pendant les trois jours du salon, des visites d’une demi-journée d’élevage en races Noire du Velay, Ile-de-France, Limousin bio, Charollais et Lacaune lait sont proposées gratuitement mais sur réservation. Le mardi 6 octobre, la veille de la première journée, un circuit de visites d’une journée spécifiquement ovine est proposé pour 30 euros. Ces visites sont ouvertes à tous mais en priorité pour les visiteurs internationaux.

Les rendez-vous ovins à ne pas manquer

Mercredi 7 octobre

11 h 30 Conférence : le logement bovin et ovin allaitant

12 h Démonstration de chien au travail sur troupeau et présentation des races canines pastorales

13 h Concours mouton Charollais

14 h Conférence : osez le salariat en élevage ovin

16 h Animation : Comment valoriser l’identification électronique ?

Jeudi 8 octobre

9 h 30 Conférence : des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites

9 h 30 Concours Texel

11 h 30 Conférence : apprécier ses résultats avec l’outil Couprod

13 h 30 Animation : l’échographie, un outil de pilotage du troupeau

14 h Conférence : signaux au vert pour l’élevage ovin !

14 h 30 Concours Ile-de-France

16 h 30 Conférence : l’élevage rend des services à la société

Vendredi 9 octobre

9 h 30 conférence : l’homéopathie en élevage, une alternative sans délai d’attente

9 h 30 Concours Rava – challenge races rustiques

13 h Vente de béliers Hampshire sortis de station

15 h Trophée laine

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

À défaut de tonte, éliminer la laine souillée autour de la queue et de la vulve facilite la monte par les béliers.  © Ciirpo/Idele
Pas de tonte pendant la lutte
Avec le confinement lié au Covid-19, la tonte assurée par des tondeurs professionnels risque fort d’être reportée. Tondre plus…
Le site boutique.agneaudelaitdespyrenees.com propose des agneaux à commander jusqu'au 8 avril.
Un drive d’agneau de lait des Pyrénées en Béarn et Pays Basque
Dans les Pyrénées-Atlantiques, les coopératives Caoso, Axuria et AOBB se sont unies pour organiser une vente directe et proposer…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 1] Des annulations et des incertitudes
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
Les professionnels ovins cherchent des chambres froides pour stocker provisoirement les agneaux abattus.  © D. Hardy
Les conséquences de l’engorgement du marché
Face à une offre excédentaire et une consommation morose, le principal risque est un engorgement du marché de la viande ovine,…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre