Aller au contenu principal

Le pastoralisme sur les chemins et la transhumance à l'Unesco

Le pastoralisme fournit des biens matériels comme la viande, la laine ou le lait mais aussi immatériels comme les chemins de randonnées, les paysages ou le patrimoine culturel.

La 35eRencontre nationale des acteurs du pastoralisme de l’Association française de pastoralisme (AFP) s’est tenue du 23 au 25 septembre en Vallée de l’Ubaye, dans les Alpes-de-Haute-Provence, en partenariat avec le Cerpam et la Maison de la transhumance. Plus de 160 personnes ont été accueillies. Un record de participation pour l’AFP malgré le contexte sanitaire qui a empêché les délégations autrichiennes et italiennes de participer.

Produits matériels du pastoralisme : du pâturage à l’assiette

Tout au long des rencontres, les participants ont pu découvrir les produits matériels du pastoralisme : viande, fromages, laine… depuis les alpages jusque dans l’assiette en partenariat avec les éleveurs et restaurateurs locaux. Les participants ont pu déguster des produits pastoraux comme l’agneau tardon, un agneau d’alpage abattu entre six et huit mois ainsi que de la viande bovine d’alpage. Côtés produits laitiers : des fromages français et italiens en référence à l’itinéraire transfrontalier La Routo provenant de la Vallée de l’Ubaye et de la vallée de la Stura.

La Routo, sur les pas de la transhumance

Le projet La Routo, porté par la Maison de la transhumance et l’Unione Montana Valle Stura, est issu de plus de dix ans d’échanges. Il a pour ambition la mise en œuvre et l’animation d’un itinéraire et d’un réseau transfrontaliers reliant le Pays d’Arles à la vallée de la Stura, sur les traces des troupeaux ovins qui pratiquaient la grande transhumance estivale depuis les plaines de basse Provence jusqu’aux vallées alpines du Piémont. Cet itinéraire, qui s’appuie sur les anciennes drailles et carraires de transhumance, a été homologué sentier de grande randonnée en juin 2020. Le premier jalon du GR 69 été inauguré lors des rencontres dans le Vallon du Laverq en présence des élus locaux. La Routo associe l’ensemble des filières agricole, gastronomique, touristique, artisanale, environnementale et patrimoniale. Une gamme de vêtements de pleine nature en laine mérinos d’Arles, qui a obtenu la reconnaissance en groupement d’intérêt économique et environnemental, est développée en lien avec le projet, en partenariat avec le collectif pour la promotion du Mérinos d’Arles et l’entreprise Dal Grande Naturfasern. La soirée thématique La Routo a été l’occasion de présenter cette gamme, qui sera disponible à la vente au printemps 2021, lors du lancement du GR 69.

La transhumance en route vers l’Unesco !

La transhumance est inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2019 pour l’Italie, la Grèce et l’Autriche. Le Coram (Collectif des races de massifs), qui anime le dossier pour la France, a présenté la démarche d’inscription des pratiques de la transhumance en France à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel obtenue en juin 2020. Il va déposer une candidature multinationale avec l’Espagne, la Croatie, la Roumanie et l’Albanie en mars 2022 afin de s’agréger au dossier déjà inscrit.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

Elisa Morel : « Très attachée au massif vosgien, le cédant m’accompagne dans la reprise de l’exploitation, en me laissant libre sur les choix de conduite à venir. »
"Je suis accompagnée par le cédant dans la reprise de l’exploitation ovine"
Elisa Morel, 23 ans, en stage pré-installation au sein de sa future exploitation, est tombée sous le charme de la race Hampshire…
Les associés du Gaec Gwenn Ha Du, dans l'Ain, ont le souci de valoriser au mieux les surfaces en herbe par un système 100 % basé sur le pâturage.
Un système ovin économique en argent et en temps de travail
Dans l’Ain, Guillaume Diquélou a mis sur pied un élevage ovin basé sur la valorisation de l’herbe et la réduction du temps de…
Garisse Tavernon a repris l'élevage à la suite de son père. Il valorise ses agneaux sous le label rouge Agneau du Bourbonnais.
J’ai fait le CS Ovin pour conforter ma reprise de l’exploitation familiale
Garisse Tavernon a repris l’exploitation de son père lors du départ à la retraite de celui-ci. Le CS ovin lui a permis de…
Les 300 brebis de Pierre Orcière disposent d'une ration totalement issue de la production de l'exploitation.
« J’améliore mes conditions de travail, de la vie du sol à l’agneau fini »
Pierre Orcière est éleveur en Ardèche. Après de nombreux changements sur sa ferme, il élève aujourd’hui des agneaux de bergerie,…
Les prairies sont bien souvent la première source de nourriture pour les brebis.
Les bons plans pour rénover les prairies pour ses ovins
Pour un éleveur de moutons l’entretien de ses prairies est aussi important que le soin apporté à ses brebis. Patrice Pierre,…
La brouette distributrice est tirée par un moteur de tondeuse à gazon et la roue arrière, mobile et centrale, permet de la diriger facilement.
Une brouette automotrice distributrice
Dans le Pas-de-Calais, Jean-Paul Béthencourt a mis au point une brouette à moteur pour distribuer le grains à sa troupe ovine en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre