Aller au contenu principal

Le mouton Belle-Île récompensé par le prix de l’agrobiodiversité animale 2021

Le mouton Belle-Île, représenté par l’association bretonne Denved ar Vro, a reçu le troisième prix de l’agrobiodiversité animale 2021. La race Belle Île, issue d’un croisement ancien entre la Flandrine et la Landes de Bretagne, a été retrouvée en 1985 sur Belle-Île dans le Morbihan. D’abord conservée à l’école vétérinaire de Nantes pour son intérêt scientifique, elle s’est répandue dans des élevages amateurs, dans les collectivités et chez les professionnels, souvent comme atelier de diversification pour la viande, le lait et la laine. « C’est une race qui a une valeur patrimoniale, qui est bonne herbagère, qui est belle et sociable, explique Jean-Luc Gion, secrétaire de l’association et éleveur amateur de la race. Mais de par sa prolificité élevée, il faut être présent au moment de l’agnelage ».

La dynamique de la race est bonne. Le nombre d’éleveurs adhérents a triplé en trois ans, atteignant aujourd’hui 72 élevages, dont une trentaine professionnels, et 700 brebis. La demande en béliers reproducteurs est donc importante et l’association va pouvoir, notamment grâce au prix de 4 000 €, développer une pépinière de bélier. La pépinière sera suivie par un technicien du Crapal (Conservatoire des races animales en Pays de la Loire) et sera ouverte au public pour promouvoir la race. Organisé par la Fondation du Patrimoine et par le laboratoire Ceva, le Prix national pour l’agrobiodiversité animale existe depuis neuf ans et a vocation à récompenser les initiatives mises en place pour la sauvegarde de races locales à faibles effectifs en finançant des projets autour de ces races.

3e prix de l'agrobiodiversité animale 2021
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

"On avait tous un paysan dans la famille"
"On avait tous un paysan dans la famille"
Victorine Alisse a mené une vraie enquête de cœur pour retrouver et photographier une vingtaine d’ancien(ne)s paysan(ne)s. Forte…
Garisse Tavernon a repris l'élevage à la suite de son père. Il valorise ses agneaux sous le label rouge Agneau du Bourbonnais.
J’ai fait le CS Ovin pour conforter ma reprise de l’exploitation familiale
Garisse Tavernon a repris l’exploitation de son père lors du départ à la retraite de celui-ci. Le CS ovin lui a permis de…
Les 120 meilleurs Border Collie  d’Europe en compétition en Vendée
Du 25 au 28 août 2022 aura lieu le Championnat d’Europe de chiens de troupeau, où 18 nations présenteront huit de leurs meilleurs…
Les prairies sont bien souvent la première source de nourriture pour les brebis.
Les bons plans pour rénover les prairies pour ses ovins
Pour un éleveur de moutons l’entretien de ses prairies est aussi important que le soin apporté à ses brebis. Patrice Pierre,…
On compte 921 loups en France 
La profession l’avait préssenti : la population de loups était largement sous-estimée par les pouvoirs publics. Le comptage le…
Le loup est présent dans au moins 45 départements français et sa population aurait bondi de 47 % entre la fin d'été 2021 et le printemps 2022.
Près de 11 000 brebis victimes de plus de 920 loups
Alors que les chiffres de la prédation 2021 sont enfin accessibles, un autre coup de tonnerre ébranle la profession ovine déjà…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre