Aller au contenu principal

Transhumance
La transhumance, une pratique reconnue nationalement

La transhumance et les pratiques qui lui sont liées ont été reconnues le 2 juin comme faisant partie du patrimoine culturel et immatériel national.

Depuis le 2 juin, la transhumance fait du patrimoine culturel immatériel français.
© B. Morel

C’est à l’unanimité que les membres du comité national du patrimoine ethnologique et immatériel, dépendant du ministère de la Culture, ont voté en faveur de l’inscription totale de la transhumance et des pratiques qui y sont liées au patrimoine français. Tous les territoires où le pastoralisme est encore  présent se sont mobilisés pour réaliser le dossier et ainsi espérer redonner aux éleveurs et bergers une visibilité publique et une place dans les débats de société. Forte de cette nomination, la transhumance ne sera pas « mise sous cloche », comme le comité des races locales des massifs (Coram) le pointe dans un communiqué. Bien au contraire, elle devrait bénéficier d’un regain de dynamisme, à travers la valorisation et la promotion des pratiques vertueuses sociales et environnementales qui lui sont associées.

Les acteurs français de la transhumance ont ainsi gravit la première marche dans la procédure d’inscription de leurs pratiques sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. A partir du 2 juin, le Coram et ses partenaires ont ainsi pu entrer dans la phase internationale du projet qui devrait aboutir, nous leur souhaitons, au dépôt du dossier de candidature en mars 2022. La France collabore donc avec l’Espagne, l’Albanie, Andorre, la Croatie, le Luxembourg, le Portugal et la Roumanie afin d’élargir la reconnaissance accordée aux transhumances italiennes, grecques et autrichiennes en décembre dernier.

facebook.com/Coram.collectif

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

L’usine Sanders de Saint-Gérand, dans le Morbihan, est l’un des six sites de trituration du groupe avec Bretteville (50), Oleosyn Bio à Thouars (79), Chalon-sur-Saône (71), Boulazac (24) et Sojalim à Vic-en-Bigorre (65).
Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
« La profession a été contrainte et forcée d’abandonner ses ambitions pour l’aide ovine »
Après plus d’un an de travail et de consensus, l’ambitieux projet porté par la FNO pour la prochaine PAC s’est fait plombé par l’…
Les surfaces ravagées par les incendies dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes Maritimes, des Bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse ont diminué significativement ces dernières années.  © Saiho/Pixabay
Les troupeaux ovins, premiers pompiers de la forêt méditerranéenne
En pâturant les coupe-feu, les brebis facilitent le travail des pompiers. Mais les troupeaux doivent aussi avoir accès à l’eau, à…
L'enrubannage permet de faire son stock de fourrage dès le printemps.
L’enrubannage en ovin expliqué par le Ciirpo
L’enrubannage peut, dans certains systèmes fourragers, être une solution pour faire du stock au printemps qui sera distribué en…
Le pic de pousse d'herbe a connu quelques semaines de retard en cette fin de printemps.
Le pic de pousse d'herbe s’est fait attendre ce printemps
La fraîcheur du mois de mai a ralenti la pousse de l’herbe. Tour de France des régions et conseils de prairies avec le service…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre