Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La super crosse pour garder les mains libres

La Super Crosse: une canne pour attraper et immobiliser une brebis. © G. Mudge
La Super Crosse: une canne pour attraper et immobiliser une brebis.
© G. Mudge

La super crosse (New Zealand Super Crook) est une astuce brevetée par un éleveur de Nouvelle-Zélande. Elle est utilisée pour immobiliser un animal en lui attachant les pattes arrière, ou bien une patte avant avec une patte arrière. Cela peut être très pratique en particulier lorsque les brebis sont à l’herbe. Avec cette crosse, il devient alors possible d’intervenir facilement en cas de problèmes d’agnelage, de collecter le colostrum, ou d’administrer un traitement, sans l’aide d’une deuxième personne. Elle permet également lorsque la brebis malade a été attrapée et le diagnostic réalisé, d’aller chercher les médicaments nécessaires et de les lui appliquer sans avoir à l’attraper de nouveau. La super crosse sera prochainement distribuée par les fournisseurs français de matériel d’élevage. En attendant, il est possible de se la procurer en ligne auprès d’équipementiers britanniques pour environ 40 €.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Si la plupart des randonneurs se montrent respectueux du travail des bergers, certains échanges peuvent être tendus lorsque les brebis se font dispersées ou que les chiens sont aux abois. © B. Morel
" Vis ma vie de berger "
Joseph Boussion, alias Carnet de Berger sur Facebook, s’est donné pour mission de faire connaître la vie en estive aux…
La bergerie, terminée en 2016, est fonctionnelle avec ses nourrisseurs et ses cornadis. © J.-M. Bidoire
Produire 500 agneaux avec 300 brebis Ile-de-France et Texel
Quatre ans après son installation, Pierre Largy produit 500 agneaux, dont 80 % sous label rouge, dans un nouveau bâtiment…
La prédation par le loup impacte fortement les résultats économiques de l'exploitation.
Le loup entraîne un surcoût de 4 600 à 12 100 euros par exploitation
La prédation par les loups entraîne des pertes de production et des frais de protection qui ne sont pas assez compensés par les…
Les dégâts de l'ours sont passés de 516 animaux domestiques tués ou blessés en 2018 à 1 173 en 2019. © M. Paunovic
Toujours plus d’ours, plus d’attaques, plus de victimes
52 ours ont tué au moins 1 173 animaux l’an dernier dans les Pyrénées.
Au 31 mars, le loup avait déjà tué plus de 1 200 animaux domestiques. © L. Bourgeois
Le loup, 27 années de cauchemars
Voilà près de 30 ans que le loup a fait son retour en France, protégé par la Convention de Berne et la directive Habitat de l’…
Le tableau des indicateurs de coûts de production publié par Interbev montre les prix minimales pour assurer un revenu par travailleur de 2, 2,5 ou 3 Smic.
Un prix de revient de 9,50 à 12 euros pour avoir trois Smic en élevage ovin
Le tableau des indicateurs de coûts de production publié par Interbev montre les prix minimaux pour assurer un revenu par…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre