Aller au contenu principal

La race Île-de-France fêtera ses 100 ans au Salon de l’agriculture

Race bouchère par excellence, le mouton Île-de-France évolue depuis un siècle de sélection génétique.

L’histoire de la race Île-de-France commence en 1922, quand un groupe d’éleveurs à l’initiative du croisement « Dishley-Mérinos » sentit le besoin de travailler collectivement, afin de faire progresser les troupeaux. Le syndicat des éleveurs fut créé à Paris. Un an plus tard, la race prit son nom définitif : l’ovin Île-de-France.

Un siècle est passé, et un centenaire, ça se fête !

Pour cet anniversaire, Oson (Organisation de sélection ovine nord) prévoit une grande manifestation au SIA 2022. Depuis plusieurs mois, les éleveurs préparent leurs animaux. Certaines inséminations ont été faites avec des béliers prélevés dans les années 1970, les agneaux nés de ces inséminations seront présentés afin de constater l’évolution de la race. En effet, la race Île-de-France porte un fort intérêt aux qualités maternelles et bouchères. Chaque année, 300 agneaux sont évalués sur leurs qualités bouchères et les 20 meilleurs béliers sont ensuite évalués sur descendance (qualités maternelles et bouchères).

Le programme s’annonce déjà aussi divers que chargé : présentation de l’historique de la race, mobilisation majeure des éleveurs français au concours du dimanche 27 février mais aussi des conférences, des témoignages d’éleveurs étrangers. Puis deux jours de visite d’exploitations et du site d’Oson sont prévus.

La race est dynamique et adaptée à différents systèmes : plein air, bergerie ou système mixte, tous les modes de conduites seront représentés. Race naturellement désaisonnée, de nombreuses catégories d’animaux seront exposées. Avec le dynamisme de la filière, de nombreux cultivateurs réfléchissent à réintégrer des troupeaux ovins dans leurs exploitations. L’Île-de-France attire toujours de nombreux éleveurs, en race pure mais aussi en croisement.

Race à vocation exportatrice depuis toujours, elle est présente aux quatre coins du monde. De nombreux éleveurs étrangers (Bulgarie, Portugal, Biélorussie, Brésil, Nouvelle-Zélande…) ont déjà annoncé leur présence à cet évènement.

Plus d’informations sur oson-gof.com

CHIFFRES CLÉS

La race Île-de-France, c’est…

10 500 brebis en base de sélection

1,84 de prolificité

Pic d’agnelage à l’automne

26,4 kg en moyenne pour les agneaux doubles à 70 jours

(chiffres de la campagne 2020)

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Xavier Marchand, éleveur de romanes en Ille-et-Vilaine, s'est installé en 2018 sur l'exploitation familiale. Son intérêt pour la génétique l'a poussé à sauter le pas ...
Un pied dans la sélection ovine pour diversifier le revenu
Xavier Marchand a repris la ferme familiale en Bretagne. Il conduit ses romanes en sélection et en agneaux de boucherie pour…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre