Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Clémentine Rigaud, à Beaufort-sur-Gervanne, dans la Drôme
« J’ai été élue Miss France agricole 2019 »

Étudiante en productions animales, Clémentine Rigaud sait pourquoi elle se bat pour l’agriculture. Son élection devrait l’aider à porter son message.

CLEMENTINE RIGAUD a 18 ans : "En tant que femme dans le milieu agricole, il faut vraiment s'affirmer et prendre notre place." © C. Rigaud
CLEMENTINE RIGAUD a 18 ans : "En tant que femme dans le milieu agricole, il faut vraiment s'affirmer et prendre notre place."
© C. Rigaud

Au début, c’était plutôt pour rire ! Nous avions vu avec mes parents que je pouvais m’inscrire en ligne au concours Miss France agricole 2019, je me suis dit pourquoi pas. C’est un concours amical, qui se déroule uniquement sur Facebook. On est loin du bling-bling et des paillettes des « vraies » Miss France. Je me suis prise au jeu d’argumenter, de faire vivre ma candidature sur les réseaux sociaux. J’ai même eu le droit à un article dans la presse locale, je pense qu’il m’a aidé à gagner en notoriété. Je suis particulièrement attachée à la défense de la filière ovine, trop peu représentée à mon goût. Je me bats aussi pour l’agriculture biologique, la vente directe et la place des femmes dans l’agriculture. En effet, j’ai passé un bac pro agricole, dans une classe avec presque seulement des garçons. C’est un vrai combat du quotidien pour être écoutée, pour être prise au sérieux. Il faut vraiment savoir s’affirmer et défendre ses positions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Traditionnellement, les animaux recoivent des noms commençant par une même lettre tout au long de l'année. En 2020, ce sera R. © DR
Quelques idées de noms en R
2020 sera l’année des prénoms commençant par R. Voici une liste non exhaustive de prénoms originaux et amusants pour vos béliers…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 1] Des annulations et des incertitudes
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
Bruno Damiens, éleveur de brebis allaitantes en Ardèche.
[Les éleveurs ovins face au Coronavirus – 3] Abattoir à l'arrêt, hausse du prix de l'aliment
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
[Les éleveurs ovins face au coronavirus – 2] Arrêt des inséminations
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de covid-19, les filières agricoles tentent de s'organiser. La…
[Les éleveurs ovins face au Covid-19 – 4]
Face aux mesures de confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus, les filières agricoles tentent de s'organiser.…
[ Covid-19 ] Publicités et morceaux plus petits pour sauver la consommation d’agneaux à Pâques
Avec l’interdiction de se regrouper, Interbev craint une baisse des ventes de gigot à Pâques. L’interprofession appelle les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,00€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre