Aller au contenu principal

Dossier : Itinéraire d'une agnelle gâtée

Afin de concilier au mieux le développement de l’agnelle et sa préparation à sa future carrière, ce dossier propose des repères de poids au cours de sa période d’élevage.

Elever les agnelles destinées au renouvellement, c’est avant tout les préparer à leur carrière de brebis. Leur croissance jusqu’à la première mise en lutte est particulièrement stratégique car elle influence les futures performances de reproduction et de production laitière. Les stratégies mises en place en matière d’alimentation et de conduite sanitaire, notamment parasitaire, doivent répondre à plusieurs objectifs. D’une part, d’aider l’agnelle à construire sa panse qui doit être développée afin de valoriser au maximum le fourrage à l’âge adulte. D’autre part, la croissance pendant la phase de différenciation mammaire doit permettre un développement de la mamelle compatible avec une production laitière optimale à l’âge adulte. Enfin, le poids vif des deux tiers du poids adulte, soit 47 kg pour les races lourdes utilisées en France, reste un objectif lors de la première mise à la reproduction. Les résultats de fertilité en dépendent. En fonction de l’objectif d’âge à la première mise à la reproduction (qui varie de 7 à 18 mois selon les systèmes de production), l’enjeu est de trouver les compromis en matière de conduite qui répondent à l’ensemble de ces facteurs.

En ovins lait, et plus particulièrement en race Lacaune, des courbes de croissance ont été construites à partir de recommandations de poids à âge type. Ces dernières ont permis de sensibiliser les éleveurs à l’importance du poids vif de l’agnelle à un âge donné. Il a en effet été démontré qu’un kilo de plus à la saillie se traduit par 20 kg de lait supplémentaires lors de la première lactation. Afin de déterminer des poids objectifs aux dates clefs de la vie de l’agnelle en ovins viande, treize lots d’agnelles ont été suivies en 2012 et 2013 dans dix exploitations de lycées agricoles et sites expérimentaux. Les conduites alimentaires et antiparasitaires de ces jeunes animaux ont ainsi fait l’objet de nombreuses mesures et ont permis de proposer des itinéraires techniques.

Au sommaire de ce dossier :

  • Préparer les agnelles à leur carrière de ruminant : Adapter l’alimentation et contrôler le parasitisme;
  • Parcours d’une agnelle née au printemps : Des objectifs de croissance soutenus;
  • Six étapes clés d’une agnelle de race laitière : De la naissance à la mise à la reproduction.

Retrouvez l'intégralité du dossier dans le prochain numéro (618) de notre revue.

Des vidéos sont également consultables sur les sites de la Reconquête Ovine et de l'Institut de l’Élevage.

Ce dossier a été réalisé dans le cadre de projets pilotés par l’Institut de l’élevage et financés par FranceAgriMer et le Compte d’affectation spécial pour le développement agricole et rural "parasitisme".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
 © Ton van Zantvoort
No way, un film sur la disparition progressive des bergers
No way plonge au cœur du combat obstiné de Stijn, un éleveur néerlandais prêt à tout pour garder son troupeau de 500 moutons…
Une partie du bureau de la FNO était rassemblée devant la Maison nationale des éleveurs (Paris) le lendemain de l’assemblée générale. De gauche à droite : Claude Font, Brigitte Singla, Jean-Roch Lemoine, Michèle Boudoin, Patrick Soury et Jérôme Redoulés.
Le nouveau bureau de la Fédération nationale ovine
La FNO a élu son bureau national le 21 septembre 2020 en plaçant à sa tête un binôme féminin avec Michèle Boudoin, réélue comme…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
L'automne fournit une herbe à forte valeur nutritive, à condition d'avoir des précipitations. Ici, un troupeau pâture en Auvergne
Comment gérer ses prairies après la sécheresse ?
La sécheresse estivale a impacté les ressources fourragères. Si les précipitations reviennent, on peut espérer une pousse de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre