Aller au contenu principal

Des brebis dans les vergers

Après la récolte des fruits, les brebis peuvent consommer l’herbe des interrangs jusqu’au pied des arbres et glaner les pommes tombées au sol. À condition de protéger les jeunes arbres, elles se plaisent bien également sous les châtaigniers en limitant ainsi l’enherbement. Le programme Brebis_Link qui se termine fait le point sur l’utilisation de ces surfaces additionnelles.

Dans un verger, l’herbe des interrangs, les pommes et les feuilles tombées au sol forment une alimentation variée et suffisante pour couvrir les besoins des brebis. « En faisant pâturer à deux ou trois reprises les deux hectares et demi de pommeraie chaque année, on économise autant de passages de broyeur et on gagne environ 20 jours de pâturage sur les prairies pour 200 brebis », apprécie François et Françoise Vannier, éleveurs de 500 brebis et producteurs de pomme en Haute-Vienne. La valeur de l’herbe est par ailleurs excellente. Les analyses de la chambre d’agriculture de Dordogne sur les essais du lycée de Saint-Yrieix-la-Perche montrent que l’herbe entre les rangs apporte 0,92 UFL, 135 g de PDIN et 109 g de PDIE par kg de matière sèche, soit des valeurs équivalentes à celles de jeunes repousses de printemps ou d’automne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

Sacripant, Sifredi ou  Sauterelle ? © I. Heeren
2021 sera l’année des S
L’habitude de nommer ses animaux par une même lettre permet de connaître facilement leur millésime. Dans les petits troupeaux,…
La vidéo rétablit quelques vérités pour relativiser l'impact de l'élevage et de la viande.
[ Vidéo ] L’élevage européen pointe les 9 contradictions de la stratégie « De la ferme à la table »
Le rassemblement européen des filières de l’élevage et de la viande, European Livestock Voice, a publié une vidéo pédagogique qui…
Long de 2,90 m et large d’un mètre, le petit triporteur est commercialisé 2 200 euros hors taxes et hors livraison. © Scot-e
Un triporteur électrique à petit prix
Scot-e importe des petits triporteurs électriques fabriqués en Roumanie. Le véhicule à trois roues est léger (135 kg sans…
L’hiver a été particulièrement meurtrier pour l’élevage de Christian et Guillaume Menut… © Menut
« Harcelé par la prédation du loup, notre élevage ovin aura une analyse de vulnérabilité »
↵ Christian Menut, 60 ans, éleveur ovin dans le Var « Harcelé par la prédation du loup, notre élevage ovin aura une…
Les panneaux photovoltaïques permettent à l'herbe de continuer sa pousse même en été et pourvoient les brebis en ombre. © E. Mortelmans
Des surfaces additionnelles grâce à l’agrivoltaïsme
Emmanuel Mortelmans bénéficie de surfaces de pâturage additionnelles pour ses brebis grâce à la centrale photovoltaïque proche de…
Georges Ferté change ses brebis de parc environ tous les trois jours. © A. Peucelle
« J'ai diversifié les grandes cultures avec des moutons pour pérenniser l'exploitation »
Installé en 2002 sur une ferme de grandes cultures, Georges Ferté se heurte aux évolutions de la PAC ainsi qu’à un système…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre