Aller au contenu principal

Des brebis bien nourries en fin de gestation pour des agneaux vigoureux à la naissance

Les brebis en fin de gestation accusent un déficit énergétique. Il est alors impérieux de distribuer une ration adaptée aux besoins afin qu’elles puissent donner naissance à des agneaux vigoureux.

Les brebis qui reçoivent une ration cohérente avec leurs besoins en fin de gestation agnèlent plus facilement et font des agneaux plus vigoureux dès la naissance que les ...
Les brebis qui reçoivent une ration cohérente avec leurs besoins en fin de gestation agnèlent plus facilement et font des agneaux plus vigoureux dès la naissance que les brebis en déficit énergétique.
© B. Morel

La fin de gestation est une période clé dans la maîtrise de la santé des agneaux. En effet l’alimentation des brebis pendant les six semaines avant la mise bas a des conséquences directes sur la vigueur des agneaux à la naissance, entraînant des répercussions sur le travail à l’agnelage et le revenu des éleveurs.

Selon les résultats d’une étude réalisée au Ciirpo, un déficit alimentaire énergétique et azoté de 20 % (soit entre 200 et 300 g d’aliment en concentré en moins par jour) au cours des six dernières semaines de gestation a des conséquences importantes dès l’agnelage. Le poids des agneaux et leur vigueur sont directement impactés. 

Les agneaux lourds à la naissance donnent les plus belles carcasses

Les brebis nourries conformément à leurs besoins agnèlent plus facilement (14 % de brebis en plus qui agnèlent sans aide, 9 % de brebis en moins avec un agnelage difficile). Leurs agneaux sont plus lourds de 690 g à la naissance, et les aides majeures à la tétée, c’est-à-dire plus d’une fois pour le même agneau, sont diminuées de 19 %. Ainsi, on observe un taux de mortalité global de leurs agneaux plus faible (3,3 % contre 9,5 %).

Agneaux en bergerie

L’alimentation en fin de gestation a donc un impact direct sur le nombre d’agneaux produits. De plus, des agneaux plus lourds à la naissance ont la capacité de présenter des poids de carcasse supérieurs sans augmenter l’état d’engraissement. Les impacts de l’alimentation de la brebis en fin de gestation sont donc importants sur le produit agneau de l’élevage. 

La facilité d’agnelage et les aides à la tétée ont des conséquences importantes sur le travail de l’éleveur. Il est donc primordial d’alimenter au mieux les brebis dans les six dernières semaines de gestation, même dans le contexte actuel où les aliments sont chers.

Pierre-Guillaume Grisot et Myriam Doucet

Les plus lus

Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Parmi les céréales qui peuvent être distribuées aux brebis, l'avoine est la moins énergétique et n'est pas acidogène.
Quelles céréales intégrer dans la ration des brebis ?
Les céréales sont des concentrés d’énergie qui sont essentiels dans la ration des brebis selon leur stade physiologique. Tour d’…
Légende
"Nous avons choisi le pastoralisme itinérant"
Après avoir été bergers durant cinq ans, Juliette Martorell et François Oriol pratiquent depuis deux ans le pastoralisme…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre