Aller au contenu principal

Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Coopératives ovines
Cobevim veut réguler la production pour répondre à la demande


En 2004, la coopérative Cobevim dont l´activité s´étend sur le Grand Est a commercialisé 92 872 ovins. Son ambition est de susciter de nouvelles vocations en élevage ovin « ce qui ne pourra se faire qu´avec du revenu par éleveur, de la modernité et du confort dans le travail », estiment ses dirigeants dont Emmanuel Aubry, le nouveau président.
La coopérative commercialise ses animaux vers France Agneaux à Lyon et étend son débouché vers la Sodem à l´Isle Jourdain et la SA Dufour à Sisteron, vers Divial, Amenicov. Cela représente environ 2000 ovins par semaine. Plus de 29 000 agneaux ont été commercialisés sous signes officiels de qualité avec une plus-value moyenne de 0,25 euro vers les certifications FQC (Filière qualité Carrefour), Agneaux de nos Terroirs, et le Label « Le Diamandin » de la Sodem.

Progression des effectifs
Avec un différentiel d´un euro par kilo entre le début et la fin de la campagne de vente des agneaux, la coopérative rappelle la nécessité de répondre à la demande en termes de quantité, de poids et au bon moment. Les excès d´apport d´agneaux au printemps doivent être régulés et se trouver compensés par un accroissement des agneaux livrés d´octobre à janvier.
Les 176 adhérents de Cobevim montrent une progression régulière de leurs effectifs d´agneaux. La coopérative investit dans un centre d´allotement et met en place l´informatisation de la gestion des animaux. Un nouveau magasin sera achevé en fin d´année 2005.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
Les agneaux résistent mieux dans les petits élevages
Une étude de l’université de Murdoch en Australie montre que les agneaux survivent mieux dans des élevages de petites tailles…
Vignette
Des plans et des conseils pour la bergerie
Le nouvel outil Equip’Innovin met à disposition des plans de bergerie, d’équipements et de contention sur idele.fr/services/…
Les premiers passages en salle de traite seront grandement facilités si les agnelles ont déjà été habituées à la salle et à la séparation des agneaux.  © D. Hardy
Faciliter l’apprentissage des agnelles à la traite
On gagne du temps à habituer, voire dresser, les agnelles à passer en salle de traite avant le début de la traite.
Département 33 - Vends brebis, agnelles, béliers Landaise et Rouge du Roussillon
670/ANI/01 - Gironde, vends brebis, agnelles, béliers Landaise et Rouge du Roussillon. Plein air intégral depuis 1994. Prix :…
Dans les deux modes de pâturage comparés, la proportion moyenne de légumineuses est la même : 19 %. © Ciirpo
« La même proportion de légumineuses en pâturage cellulaire et tournant »
« Que les parcelles soient conduites en pâturage cellulaire ou tournant, le couvert végétal se dégrade de la même façon. Ceci est…
L’appareil était en démonstration à la ferme du lycée agricole de Charolles lors de l’assemblée générale extraordinaire de l’OS Romane. © D. Hardy
L’étau trieur prometteur de Clipex
Le Sheep Handler de l’Australien Clipex peut identifier, peser et trier automatiquement brebis et agneaux. Son étau permet aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre