Aller au contenu principal

Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Choisir la clôture adaptée à son pâturage

L’herbe est précieuse et le découpage des parcelles reste la solution la plus efficace pour ne pas la gaspiller. Le point sur les types de clôtures, leurs coûts et leurs modes d’utilisation, témoignages à l’appui.

© L.Sagot Ciirpo

En élevage ovin allaitant, le type de clôture le plus couramment utilisé pour contenir les animaux est le grillage à mouton appelé également ursus. Il présente l’avantage d’être particulièrement fiable parce qu’il est imperméable aux adultes comme aux jeunes agneaux.

Pour de nombreux éleveurs, le grillage reste une « assurance tranquillité », adapté de surcroît à tous les types de terrain.De plus, durant la quinzaine d’années de sa durée de vie, il nécessite peu d’entretien. Cependant, le grillage à mouton reste la clôture la plus onéreuse avec un coût estimé de 1,3 à 1,5 euro le mètre. Moins utilisée, la clôture électrique fixe est deux à trois fois moins chère avec 0,5 à 0,8 euro le mètre. Elle présente l’avantage d’une pose rapide, avec des fils lisses très résistants dans le temps, à condition d’installer solidement les poteaux de départ et d’angle.Une fois qu’ils ont intégré la peur du courant, les animaux adultes respectent la limite de la clôture électrique,mais il faut l’entretenir tous les ans et veiller à la bonne marche de l’électrificateur et de la prise de terre. Cela reste par contre beaucoup moins vrai pour les agneaux ou des animaux non initiés. R

RECOUPER LES PARCELLES POUR LES FAIRE MIEUX PÂTURER

Les clôtures électriques mobiles sont installées pour une durée limitée. Elles sont réalisées avec du matériel léger et doivent être faciles à mettre en place et à enlever. Leur coût est intermédiaire, entre le grillage à mouton et la clôture électrique fixe, entre 0,8 à 0,9 euro le mètre. Elles restent principalement utilisées pour recouper les parcelles, dans un objectif de mieux les pâturer, pour clôturer des cultures dérobées, des parcours ou des bois ou bien encore constituer des parcs de nuit en estives. Plusieurs systèmes de pose existent sur le marché, allant de la pose manuelle à celle aidée d’un quad, en passant par la brouette.Dans cette catégorie, le filet est surtout utilisé en appoint. Son coût reste élevé avec 1,1 à 1,3 euro le mètre. Dans ce dossier, un point sur ces différents types de clôtures avec des conseils pratiques d’utilisation. Des éleveurs utilisateurs nous font part de leur expérience.

La suite dans le dossier du numéro d'octobre de votre revue Pâtre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
"Des rations minéralisées autour de la mise en lutte et de l’agnelage"
" Après cette période de sécheresse, il est particulièrement important d’ajouter des minéraux à la ration un mois avant la mise…
Vignette
Qu’est-ce que le réseau Agri-Sentinelles ?
« Le Réseau Agri-Sentinelles vise à accompagner les agriculteurs français en détresse à travers un réseau de volontaires formés…
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la mise en marché des agneaux. © C. Bernard
Des éleveurs bretons au Pays de Galles
Dix éleveurs bretons ont passé une semaine au Pays de Galles pour découvrir l’élevage à l’herbe, la sélection génétique et la…
Département 30 - Elevage ovin lait recherche salarié(e)
670/EMP/01 - Département 30 - Elevage ovin lait recherche salarié(e) à partir de janvier 2020, possibilité association. Tél. 06…
Marc Humeau, éleveur du Maine-et-Loire, Michèle Boudoin, présidente de la FNO, et Theo Gning, animatrice de la FNO ont échangé sur l’actualité ovine régionale, nationale et européenne. © D. Hardy
La FNO débute son tour des régions
En Bretagne, Pays de Loire puis dans toutes les régions, la Fédération nationale ovine échange avec les éleveurs sur la…
Sans surprise, le nombre de béliers par élevage varie selon la taille du troupeau. © Idele, Race de France, Inra
166 000 béliers très résistants
Publié par Idele, Inra et Race de France, le Recensement des béliers utilisés dans les élevages ovins français en 2017 compile…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7,6€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre