Aller au contenu principal

Bientôt plus de 500 loups en France

La carte de l'ONCFS montre que 524 communes qui connaissent uneprésence régulière du loup et 434 communes une présence qualifiée d’irrégulière. © Source : ONCFS
La carte de l'ONCFS montre que 524 communes qui connaissent uneprésence régulière du loup et 434 communes une présence qualifiée d’irrégulière.
© Source : ONCFS

Au vu de l’évolution des données issues du suivi hivernal (2017-2018) et du suivi estival 2018, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) estime probable que l’effectif en sortie d’hiver 2018/2019 dépasse les 500 loups. Ce premier seuil de viabilité de la population était un des objectifs à atteindre dans le cadre du plan loup. Le gouvernement avait pris l’engagement de réexaminer le dispositif de gestion une fois l’objectif atteint. Pour la Claude Font de la FNO, « il est plus que jamais d’actualité de renégocier le plan national loup et nous avons sollicité des rencontres en ce sens ».

Pas de révision de la convention de Berne

Face à l’explosion du nombre de loups et de meutes (croissance de 16 à 20 % par an) et du nombre d’attaques (10 800 victimes fin octobre), le préfet coordinateur a autorisé des tirs de défense simples jusqu’à fin 2018 au-delà de tout plafond. Les discussions se poursuivent aussi pour augmenter les indemnisations suite aux pertes directes et indirectes causées par le prédateur. La colère ne faiblit cependant pas et des éleveurs du Gard ont par exemple amené 300 brebis, début décembre, devant la préfecture à Nîmes pour exprimer leur inquiétude et demander l’intervention d’une brigade.

Les éleveurs français se sont aussi associés à la demande suisse de transférer le loup de la catégorie des espèces strictement protégée à celle de protégée dans la Convention de Berne. Ce qui n’était hélas pas la position officielle de la France portée par le ministère de la Transition écologique malgré les appels de tous les syndicats agricoles.

Les plus lus

Vincent Bienfait
« Je gagne 2,6 Smic avec le système ovin pâturant que j’ai développé »
Éleveur multiplicateur de brebis Romane dans le Morbihan, Vincent Bienfait a mis en place un système très pâturant, encore peu…
Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Mouton nez noir du Valais
Moutons blancs, nez noirs - Les chouchous du Valais
Un documentaire Arte présente l’élevage de la race nez noir du Valais.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Emilien Chaillou avec ses brebis lacaune.
« En Bretagne, nous désaisonnons nos brebis laitières en bio »
En Ille-et-Vilaine, Émilien Chaillou et Johanna Colleau conduisent leurs brebis laitières en bio et à contre-saison pour répondre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre