Aller au contenu principal

Bien gérer son effet bélier pour un retour en chaleur efficace

La présence de béliers dans un lot de brebis a un rôle important sur la synchronisation des chaleurs. Ce paramètre est loin d’être négligeable en conduite d’élevage.

Lorsqu'il y a contact physique avec des mâles, les brebis synchronisent plus facilement leurs chaleurs. © B. Morel
Lorsqu'il y a contact physique avec des mâles, les brebis synchronisent plus facilement leurs chaleurs.
© B. Morel

Avant d’être mises au contact d’un bélier lors de l’anœstrus saisonnier, les brebis doivent impérativement avoir été séparées des mâles pendant au moins deux mois. L’éleveur doit tenir compte de la présence éventuelle de vieux agneaux qui pourrait fausser cette durée. La mise en présence des béliers stimule par la vue, l’odeur et le comportement des brebis qui vont démarrer leur chaleur. L’effet bélier va provoquer une première ovulation fécondante, qui a lieu entre 18 et 20 jours après la mise en présence du bélier. Elle sera suivie six à huit jours plus tard par la deuxième ovulation fécondante. L’effet bélier réveille les brebis non cycliques et permet la synchronisation de leurs chaleurs. Le projet Sirop(1), conduit sur la ferme expérimentale de Carmejane, a testé trois différentes mises en situation de l’effet bélier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

La balle installée, il ne reste plus qu’à couper les filets pour la dérouler. © F. Mariaud
« Un tire-balle pour quad »
« Avant je déroulais les balles à la main pour assurer le complément de fourrage de mes brebis en pâture l’hiver. Maintenant,…
Le traitement au goudron de pin permet de prolonger la durée de vie des clôtures.  © M. Harlet
Traiter l’extrémité des piquets pour des clôtures résistantes
« Pour augmenter la longévité de mes clôtures, je badigeonne les 80 premiers centimètres de mes piquets avec du goudron de pin…
Les équipements de contention sont trop mal adaptés aux contraintes du parage des onglons. © DR
Parage des onglons : peut (beaucoup) mieux faire
Dans le cadre d’Am’TravOvin, des ergonomes ont observé des chantiers de parage des onglons pour proposer des repères permettant d…
 © Ton van Zantvoort
No way, un film sur la disparition progressive des bergers
No way plonge au cœur du combat obstiné de Stijn, un éleveur néerlandais prêt à tout pour garder son troupeau de 500 moutons…
Une partie du bureau de la FNO était rassemblée devant la Maison nationale des éleveurs (Paris) le lendemain de l’assemblée générale. De gauche à droite : Claude Font, Brigitte Singla, Jean-Roch Lemoine, Michèle Boudoin, Patrick Soury et Jérôme Redoulés.
Le nouveau bureau de la Fédération nationale ovine
La FNO a élu son bureau national le 21 septembre 2020 en plaçant à sa tête un binôme féminin avec Michèle Boudoin, réélue comme…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Portail réussir
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre