Aller au contenu principal

Autoysel pour améliorer l’autonomie alimentaire

Pour gagner en autonomie fourragère et protéique, Autosysel est un outil de sensibilisation et de conseil.

Avec un visuel simple d'accès, l'éleveur voit ses niveaux d'autonomie comparés à la moyenne nationale. © Idele
Avec un visuel simple d'accès, l'éleveur voit ses niveaux d'autonomie comparés à la moyenne nationale.
© Idele

Outil de diagnostic et de réflexion, Autosysel a été développé conjointement par l’Institut de l’Élevage et les chambres d’agriculture et financé par la Confédération nationale de l’élevage. D’accès libre et simple d’utilisation, il permet aux éleveurs d’évaluer sa situation concernant son autonomie fourragère en renseignant seulement six valeurs (nombre de brebis, capacité d’ingestion, quantité de fourrages et de concentrés achetée, produite et consommée sur la période). Les résultats en pourcentage d’autonomie sont automatiquement calculés et comparés aux données nationales, ce qui permet à l’éleveur d’avoir un aperçu des marges de progrès possibles.

Des fiches techniques avec des témoignages d’éleveurs

Pour aller plus loin dans le processus, la plateforme Autosysel oriente ensuite l’éleveur vers une sélection de fiches techniques spécialement choisies en fonction des réponses faites à un mini-questionnaire. Celui-ci porte sur les objectifs de l’éleveur, par exemple un gain économique, un gain de temps de travail, une meilleure gestion environnementale, etc. Puis l’éleveur renseigne ses pratiques notamment sur les achats de fourrages et de protéines et sur l’utilisation des pâturages. Les fiches techniques proposées ouvrent des pistes de réflexion à l’éleveur et sont accompagnées de témoignages d’agriculteurs ayant mis en place ces pratiques.

Une quinzaine d’éleveurs ovins viande et une dizaine en ovins lait ont ainsi livré leur ressenti durant l’expérimentation qu’ils ont conduit sur leurs fermes pour gagner en autonomie alimentaire. Joël Soulié, éleveur de brebis laitières dans le Tarn, y explique : « j’ai fortement réduit la dimension de mes parcs pour que les animaux puissent prélever de façon homogène l’herbe disponible tout en limitant le piétinement ». Et de conclure « ayez confiance en l’herbe, c’est un aliment riche et économique lorsque la brebis pâture ».

Conseillers, techniciens, enseignants utilisent Autosysel

Ouverte depuis octobre, Autosysel comprend également un répertoire des organismes de conseil agricole dans chaque département. « Il n’y a pas que des éleveurs qui utilisent Autosysel mais également des conseillers et techniciens qui font des simulations, explique Mathilde van den Broek, chargée de développement de l’outil à l’Institut de l’Élevage. Il y a
aussi des enseignants qui apprécient le côté simple et pédagogique de l’outil pour parler d’autonomie alimentaire à leurs élèves 
».

Les plus lus

Pâturage tournant dynamique
"Avec 100% de pâturage tournant dynamique pour notre troupeau ovin, nous sommes en phase avec le changement climatique"
Julie et Thimoléon Resneau sont éleveurs de brebis allaitantes à Pomy dans l’Aude depuis 2006. Leur troupeau de Rouge du…
Darius Filipiak, 29 ans, s'est installé dans le Lot après un CS ovin et plusieurs expériences professionnelles en élevage ovin.
« J’arrive à vivre avec mes 250 brebis, élevées en plein air intégral »
Darius Filipiak, 29 ans, passionné par l’élevage de brebis, s’est installé en 2019, à Montcuq dans le département du Lot, avec…
2024, année des noms en "V" : des idées amusantes pour vos chiens, béliers et brebis préférées
 Attribuer une lettre initiale aux prénoms chaque année permet de savoir facilement l’âge d’un animal, qu’il s’agissent de…
Alexis et Jean Gratton, deux des cinq associés du Gaec Le Pay : « Notre objectif aujourd’hui est de développer la vente de reproducteurs, en maintenant la vente directe, ...
« Nous calons un planning pour des agneaux toute l’année »
Au Gaec Le Pay, l’utilisation de la Charmoise et le désaisonnement lumineux ont permis de produire des agneaux toute l’année en…
Un voyage en hiver
Un  voyage en hiver a reçu le grand prix du jury du festival pastoralisme et grands espaces.
Le matin est consacré aux cours théoriques. Ce jour-là, Catherine enseigne les grands chiffres de la filière ovine française.
Une journée avec une classe en certificat de spécialisation Ovin
Sur le campus de Mirecourt, niché au cœur des Vosges, Catherine Falcoz et Ingrid Voinson dirigent une formation professionnelle…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre