Aller au contenu principal

Adapter la sélection des Manech tête noire aux élevages des Pyrénées-Atlantiques

Race endémique du massif pyrénéen, la Manech tête noire a fait l’objet d’un programme européen pour adapter la sélection aux besoins des systèmes d’élevage locaux.

La manech tête noire doit faire face aux attentes des éleveurs et la sélection va nécessairement s'adapter.
La manech tête noire doit faire face aux attentes des éleveurs et la sélection va nécessairement s'adapter.
© F. Brunet d'Aubiac

Le Programme européen d’innovation Manech tête noire (PEI MTN), initié en 2019, s’est conclu au printemps 2022. Le PEI MTN est basé sur un groupe opérationnel incluant deux partenaires professionnels : le CDEO — entreprise de sélection des races ovines laitières des Pyrénées — et l’association Buru Beltza dont l’objectif est de défendre et de promouvoir la MTN dans ses systèmes traditionnels privilégiant l’autonomie et la durabilité et deux partenaires scientifiques et techniques : Inrae et Idele. L’objet du PEI MTN était de proposer une démarche novatrice pour adapter la sélection des MTN aux conduites des élevages et à leur spécificité, notamment la transhumance longue.

Cornage et longévité fonctionnelle

Au cours des quatre années du programme, des solutions techniques ont été identifiées sur la pratique et la gestion du contrôle laitier, de nouveaux critères de sélection ont été proposés et analysés, notamment autour du cornage et de la longévité fonctionnelle, le bilan de cinq années de sélection génomique a été dressé et a montré tout son intérêt, des scénarios de diminution du recours à l’insémination artificielle ont été simulés, des propositions de doublement de la population d’éleveurs adhérents à un schéma collectif ont été étudiées, y compris en rassemblant dans un schéma commun des élevages du Pays basque français et de la Navarre espagnole. Par ailleurs, le PEI MTN a été l’occasion de bâtir un observatoire sur les exploitations de MTN et de lancer une réflexion sur un système de valorisation adapté des produits (lait, viande, mais aussi laine).

Un objectif de pérennité de la race

L’enjeu est de stopper la diminution des effectifs de brebis MTN dans les Pyrénées-Atlantiques, de maintenir une dynamique de sélection efficace pour satisfaire aux attentes de l’ensemble des éleveurs et pour répondre aux enjeux de la transition agroécologique et des nouveaux critères de sélection associés. Le projet de plateforme de phénotypage (Phenopasto) de l’efficience et de la résilience au CDEO à Ordiarp doit permettre de répondre à ces défis. Désormais, l’avenir de la communauté des éleveurs de Manech tête noire est entre leurs mains.

Les plus lus

Vue aérienne de la ferme du domaine Bella Donna, en Italie.
Une ferme ovine multifonctionnelle à l’italienne
À l’image de jeunes agriculteurs italiens, Murad Salem se diversifie pour s’adapter aux nouveaux enjeux de l’agriculture.
Les éleveurs de brebis laitières des Pyrénées-Atlantiques s'investissent pour trouver des pistes d'adaptation de leur activité face au changement climatique.
Changement climatique : la filière lait de brebis des Pyrénées Atlantiques prend la mesure de l'enjeu
L'interprofession lait de brebis des Pyrénées-Atlantiques dans un projet franco-espagnol à la recherche de pistes pour adapter…
Baptiste Soulat, 27 ans, s'est installé en Haute-Vienne sur l'exploitation paternelle. Passionné par la génétique, il est devenu sélectionneur en Suffolk.
« J’ai concrétisé ma passion pour la génétique et la Suffolk sur la ferme de mon enfance »
Baptiste Soulat, 27 ans, s’est installé sur l’exploitation bovine de son père en Haute-Vienne, créant du même coup l’atelier…
Benoit Toutain, 17 ans et originaire de l'Oise, a été sacré meilleur jeune berger 2024 lors de la finale des Ovinpiades, le 24 février, à Paris.
Salon de l’Agriculture : Le meilleur berger de France 2024 vient de l’Oise
Le champion de la 19e édition des Ovinpiades, Benoît Toutain, est originaire de l’Oise et possède déjà son propre troupeau.
Mouton nez noir du Valais
Moutons blancs, nez noirs - Les chouchous du Valais
Un documentaire Arte présente l’élevage de la race nez noir du Valais.
Emilien Chaillou avec ses brebis lacaune.
« En Bretagne, nous désaisonnons nos brebis laitières en bio »
En Ille-et-Vilaine, Émilien Chaillou et Johanna Colleau conduisent leurs brebis laitières en bio et à contre-saison pour répondre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre