Aller au contenu principal

Adapter la sélection des Manech tête noire aux élevages des Pyrénées-Atlantiques

Race endémique du massif pyrénéen, la Manech tête noire a fait l’objet d’un programme européen pour adapter la sélection aux besoins des systèmes d’élevage locaux.

La manech tête noire doit faire face aux attentes des éleveurs et la sélection va nécessairement s'adapter.
La manech tête noire doit faire face aux attentes des éleveurs et la sélection va nécessairement s'adapter.
© F. Brunet d'Aubiac

Le Programme européen d’innovation Manech tête noire (PEI MTN), initié en 2019, s’est conclu au printemps 2022. Le PEI MTN est basé sur un groupe opérationnel incluant deux partenaires professionnels : le CDEO — entreprise de sélection des races ovines laitières des Pyrénées — et l’association Buru Beltza dont l’objectif est de défendre et de promouvoir la MTN dans ses systèmes traditionnels privilégiant l’autonomie et la durabilité et deux partenaires scientifiques et techniques : Inrae et Idele. L’objet du PEI MTN était de proposer une démarche novatrice pour adapter la sélection des MTN aux conduites des élevages et à leur spécificité, notamment la transhumance longue.

Cornage et longévité fonctionnelle

Au cours des quatre années du programme, des solutions techniques ont été identifiées sur la pratique et la gestion du contrôle laitier, de nouveaux critères de sélection ont été proposés et analysés, notamment autour du cornage et de la longévité fonctionnelle, le bilan de cinq années de sélection génomique a été dressé et a montré tout son intérêt, des scénarios de diminution du recours à l’insémination artificielle ont été simulés, des propositions de doublement de la population d’éleveurs adhérents à un schéma collectif ont été étudiées, y compris en rassemblant dans un schéma commun des élevages du Pays basque français et de la Navarre espagnole. Par ailleurs, le PEI MTN a été l’occasion de bâtir un observatoire sur les exploitations de MTN et de lancer une réflexion sur un système de valorisation adapté des produits (lait, viande, mais aussi laine).

Un objectif de pérennité de la race

L’enjeu est de stopper la diminution des effectifs de brebis MTN dans les Pyrénées-Atlantiques, de maintenir une dynamique de sélection efficace pour satisfaire aux attentes de l’ensemble des éleveurs et pour répondre aux enjeux de la transition agroécologique et des nouveaux critères de sélection associés. Le projet de plateforme de phénotypage (Phenopasto) de l’efficience et de la résilience au CDEO à Ordiarp doit permettre de répondre à ces défis. Désormais, l’avenir de la communauté des éleveurs de Manech tête noire est entre leurs mains.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Pâtre.

Les plus lus

Elisa Morel : « Très attachée au massif vosgien, le cédant m’accompagne dans la reprise de l’exploitation, en me laissant libre sur les choix de conduite à venir. »
"Je suis accompagnée par le cédant dans la reprise de l’exploitation ovine"
Elisa Morel, 23 ans, en stage pré-installation au sein de sa future exploitation, est tombée sous le charme de la race Hampshire…
Les associés du Gaec Gwenn Ha Du, dans l'Ain, ont le souci de valoriser au mieux les surfaces en herbe par un système 100 % basé sur le pâturage.
Un système ovin économique en argent et en temps de travail
Dans l’Ain, Guillaume Diquélou a mis sur pied un élevage ovin basé sur la valorisation de l’herbe et la réduction du temps de…
Garisse Tavernon a repris l'élevage à la suite de son père. Il valorise ses agneaux sous le label rouge Agneau du Bourbonnais.
J’ai fait le CS Ovin pour conforter ma reprise de l’exploitation familiale
Garisse Tavernon a repris l’exploitation de son père lors du départ à la retraite de celui-ci. Le CS ovin lui a permis de…
Les 300 brebis de Pierre Orcière disposent d'une ration totalement issue de la production de l'exploitation.
« J’améliore mes conditions de travail, de la vie du sol à l’agneau fini »
Pierre Orcière est éleveur en Ardèche. Après de nombreux changements sur sa ferme, il élève aujourd’hui des agneaux de bergerie,…
La brouette distributrice est tirée par un moteur de tondeuse à gazon et la roue arrière, mobile et centrale, permet de la diriger facilement.
Une brouette automotrice distributrice
Dans le Pas-de-Calais, Jean-Paul Béthencourt a mis au point une brouette à moteur pour distribuer le grains à sa troupe ovine en…
Les prairies sont bien souvent la première source de nourriture pour les brebis.
Les bons plans pour rénover les prairies pour ses ovins
Pour un éleveur de moutons l’entretien de ses prairies est aussi important que le soin apporté à ses brebis. Patrice Pierre,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 93€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Pâtre
Consultez les revues Réussir Pâtre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Pâtre