Aller au contenu principal

« Viser un taux de gestation de 20 à 24 % en prim’Holstein »

Le nutritionniste indépendant de chez RumiSens Conseil, Bertrand Méline, préconise d’augmenter un peu le nombre de paillettes utilisées si cela permet d’améliorer le taux de gestation.

© F. Mechekour

Accepter de prendre un peu plus de risques, de baisser le taux de réussite en IA1, pour augmenter le taux de gestation peut de prime abord paraître paradoxal. Et se fixer un objectif de 20 à 24 % de taux de gestation en prim’Holstein peut paraître peu ambitieux. C'est pourtant le contraire.

Ces deux objectifs font bien partie des conseils prodigués par Bertrand Méline. D’abord parce que « la plupart des élevages sont à moins de 20 % de taux de gestation ». Par ailleurs, à l’instar de ce qui se fait aux États-Unis, au Canada et dans les pays anglo-saxons, son raisonnement s’appuie sur un taux de gestation calculé en multipliant le taux d’insémination par le taux de réussite à l’insémination. Le taux d’insémination correspond au rapport entre le nombre de vaches inséminées et le nombre de vaches éligibles à l’insémination par cycles de 21 jours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le tournesol se montre moins souple qu’un maïs pour une récolte au stade optimal. Ici, le stade apparaît un peu dépassé. Seuls les deux premiers étages foliaires devraient être sénescents.
L’ensilage de tournesol en élevage laitier, un essai qui reste à transformer
La coopérative Agrial a testé l’ensilage de tournesol aux niveaux agronomique et zootechnique. Le premier bilan conclut à une…
Dans le Grand Ouest, 46 % des exploitations étaient en situation critique en 2021 !
Les trésoreries des exploitations laitières du Grand Ouest sont préoccupantes
L’Observatoire de l’endettement et des trésoreries montre une situation 2021 meilleure que 2020 en moyenne pour les éleveurs…
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Malgré la baisse des cotations laitières, le prix du lait continue de progresser légèrement dans certaines laiteries. Les prix…
Chaque exploitation agricole (sauf bio et HVE niveau 3) devra pouvoir justifier de deux conseils stratégiques phytosanitaires par intervalle de cinq ans.
Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle réglementation phyto
Le conseil stratégique phytosanitaire est une nouveauté obligatoire introduite dans la foulée de la séparation de la vente et du…
La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la  froment du Léon.
Pac : Ne pas louper les MAEC !
Si vous avez peu d’efforts à fournir pour entrer dans une MAEC, il serait dommage de passer à côté. Les éleveurs bio auront…
Danone propose aux éleveurs des volumes de lait supplémentaires à produire, mais peine à augmenter suffisamment le prix.
En Normandie, Danone revalorise le prix du lait
Face à un prix calculé par la formule contractuelle trop bas par rapport à l’inflation des coûts en élevage, Danone a revalorisé…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière