Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Viande bovine
Vers une plus grande dépendance de l´Union européenne en viande bovine ?

L´augmentation attendue du déficit de production dans l´UE pourrait provoquer une dépendance de plus en plus grande à l´égard d´un marché mondial spéculatif.


A moyen terme (horizon 2015), « l´Union européenne reste plus `menacée´ par une sous-production en viandes bovines et ovines que par des excédents ». Telle est la principale conclusion d´une analyse prospective sur le marché de la viande réalisée par le service économie de l´Institut de l´élevage (GEB). Certes, « le repli amorcé de la production de viande bovine devrait être atténué », essentiellement du fait, selon une hypothèse privilégiée dans cette étude, de la relance de la production laitière (hausse de 2 % l´an des quotas laitiers à partir de 2009-2010 et jusqu´en 2015), mais aussi en raison de « la moindre réduction du cheptel laitier ». Mais la tendance à la sous-production reste lourde. « Elle pourrait être de l´ordre de 3 % de 2006 à 2015 ».
Les économistes de l´Institut de l´élevage tablent par contre sur un maintien de la consommation globale de viande dans l´UE à 27.
Compte tenu de ces évolutions, la question de l´augmentation des importations de viande bovine du Mercosur ne se pose pas. Les vraies questions concernent plutôt son ampleur, le prix de la viande importée et les conséquences de ces importations sur l´autonomie de l´UE.
L´Union européenne reste plus « menacée » par une sous-production en viandes bovines et ovines que par des excédents. Telle est l´une des conclusions d´une enquête prospective du GEB. ©F. Mechekour

Baisse de 3 % de la production
Derrière la négociation OMC, « c´est l´avenir du troupeau allaitant et des filières d´engraissement en Europe qui se décidera ». Et pour cause : jusqu´ici, les importations de viandes bovines des pays tiers n´ont pas provoqué le repli de la production dans l´UE, « mais cela pourrait être le cas demain si celles-ci entraînaient un alignement des prix ou une instabilité décourageante ». Un tel scénario conduirait à une dépendance de plus en plus grande à l´égard d´un marché mondial spéculatif.
Pour en savoir plus
Perspectives offre-demande des viandes bovines et ovines dans l´UE à 27 à l´horizon 2015, Dossier économie de l´élevage, octobre 2007, numéro 371. Prix : 20 euros.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Steyr Konzept – Un concept de tracteur hybride
Machinisme
Le tractoriste autrichien présente un concept-tractor futuriste aussi bien dans son design que dans la technologie embarquée.
Vignette
Agriculture : la transmission est un défi de taille pour les territoires
L'attractivité des métiers et l'accompagnement des cédants sont deux grands axes d'actions des OPA, laiteries, collectivités...…
pâturage en Irlande
L'Irlande veut préserver une image "verte"
L'Irlande pourrait encore augmenter sa collecte laitière et dépasser le cap de 10 millions de tonnes en 2025. Toutefois, la…
 © SAS De nous à vous
En direct des éleveurs cherchent des producteurs

Cette marque appartenant à 10 exploitations laitières et à un pool de consommateurs, cherche du lait…

Vignette
"Nous soignons davantage les vaches taries"

Jérémy Lonchampt, en Gaec, dans le Doubs :

"Nos 100 vaches montbéliardes n’…

Vignette
Les bienfaits d’une haie bien faite !
Parasol-brumisateur naturel pour les vaches, frein à l’érosion… Les haies rendent de multiples services, à contrebalancer avec la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière