Aller au contenu principal

Vers un prix du lait entre 425 et 460 euros les 1 000 litres cet été

Le prix sur douze mois glissants arrêté à l’été 2023, pour du lait conventionnel de Haute-Normandie, est estimé à la hausse par l’atelier des études économiques Cerfrance.

© J.C. Gutner

Le prix du lait de base sur douze mois glissants devrait encore augmenter, soutenu par le marché intérieur, estime Cerfrance. Il est attendu selon les laiteries entre 425 et 460 euros les 1 000 litres pour les clôtures d’été (juin à septembre), contre 395 à 430 euros pour les clôtures du 31 décembre 2022, évalue l'atelier des études économiques Cerfrance.

Ce devrait être un point haut. La collecte des États-Unis et de l’Union européenne repart depuis le deuxième semestre 2022 et début 2023. Dans le contexte d’une demande ralentie, les marchés internationaux se sont retournés et la valorisation beurre-poudre publiée par le Cniel était à 328 euros par 1 000 litres en février 2023 (- 40 % par rapport à février 2022).

460 euros par 1 000 litres pourrait être un maximum

Sur 2023, le prix du lait en France peut malgré tout augmenter « grâce à une meilleure valorisation sur les marchés intérieurs. Les laiteries ont fait passer des hausses de prix significatives auprès des distributeurs », souligne l’atelier. Même si beaucoup d’inconnus persistent, Cerfrance estime hautement probable que le prix moyen 2023 soit supérieur au prix moyen 2022, pour un mix-produits peu dépendant des marchés beurre-poudre de commodité (20 % maximum).

Les plus lus

vaches allongées confortablement dans leur logette
« Nos vaches sont désormais à l'aise dans leurs logettes »
L'EARL Mazars, dans l'Aveyron, a totalement renouvelé les logettes de ses vaches laitières en 2022, avec pour objectif d'…
éleveur posant devant des vaches prim'Holstein
Installation en élevage laitier : « Je n’aurais jamais pensé m’installer »
En système ultra-intensif dans le sud de la Manche, Jean-Michel Pichon a décidé de s’installer, en avril 2020, au hasard d'une…
Léopoldine Desprez et Lucie Clouard. « Avec 1,5 UTH salarié sur l’exploitation, nous nous offrons du confort dans notre travail. »
Installation en élevage laitier : « Nous nous sommes installées par conviction »
Léopoldine Desprez et Lucie Clouard ont repris l’exploitation laitière familiale de cette dernière en Normandie. La ferme se…
Alexandrine Bastien et sa vache tarine Jolie.
Installation en élevage laitier : « Installée hors cadre familial en Gaec, je travaille à mi-temps »
L’élevage laitier a été un nouveau souffle pour Alexandrine Bastien. Après un parcours du combattant, elle est désormais…
Vâche au paturage
Autonomie protéique : pourquoi les éleveurs de l’Ouest boudent-ils les méteils et les protéagineux ?
Certains leviers d’autonomie protéique s’avèrent non rentables ou difficiles à mettre en place au sein des systèmes d’élevage.…
Sébastien Lodiel. « Pour pallier le manque de main-d’oeuvre tout en restant performant économiquement, je me suis orienté vers un système simple mais efficace. »
Vaches laitières : « Il n’était pas question d’arrêter le pâturage malgré les robots »
En Ille-et-Vilaine. Sébastien Lodiel a investi dans deux robots de traite en 2020 pour pallier un manque de main-d’œuvre. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière