Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Vérifier l’éclatage des grains

À la récolte de l’ensilage de maïs, vérifier la qualité de l’éclatage des grains n’est pas du temps perdu. Du bon réglage de l’éclateur dépendra la valorisation de l’ensilage durant toute l’année.

1) Au pied de l’ensileuse

Cette méthode de séparation des grains des parties végétales est réservée avant tout aux ensilages verts le jour de la récolte. L’objectif est de pouvoir corriger le réglage de l’éclateur au début du chantier si celui-ci n’est pas adapté, plutôt que de constater un mauvais travail une fois le fourrage rendu au silo.

2) Collecte de l’échantillon

Choisissez un récipient adapté et mettre une juste quantité d’eau. Un seau ou une cuvette de 10 à 20 litres fait l’affaire. Le seau doit être rempli à 50 % d’eau, la cuvette aux trois quarts. Puis collectez l’échantillon : deux à trois poignées d’ensilage représentatif suffisent. Remuez et brassez doucement le mélange durant une minute environ pour que les grains soient bien séparés des parties végétales et qu’ils puissent se déposer au fond du récipient.

3) Évacuer les parties végétales

Saisissez à la main les parties végétales qui flottent à la surface. L’opération peut se réaliser à l’aide d’une passoire ou d’un petit tamis. Puis videz l’eau du récipient délicatement. L’eau reste trouble et les grains ne sont pas visibles dans le récipient. Agissez donc doucement. Une passoire peut aider à récupérer tous les grains restants. Quand l’ensilage est très humide et vert, les feuilles vertes foncées coulent au fond du récipient. Il faut alors les enlever à la main. Si après cette étape, il reste trop de parties végétales mélangées aux grains, ajoutez de l’eau dans le récipient. Faites tourbillonner l’eau et évacuez-la rapidement.

4) Contrôler les grains

Placez ensuite les grains dans du tissu ou papier absorbant et étalez-les pour l’évaluation de l’éclatage. Il ne faut pas retrouver de grains entiers non attaqués. Et ce d’autant plus si la matière sèche est supérieure à 32 %. Plus la matière sèche est élevée, plus l’éclatage doit être important. À plus de 35 % MS, les grains doivent être cassés en deux, le seul fait d’être entaillés ne suffit pas.

Réglage de l’éclateur

Plus la plante est sèche, plus l’éclateur doit être fermé pour éclater fortement le grain.

- Si MS <28 %, l’éclateur doit être plutôt ouvert > 4 mm (grain touché)

- Si MS entre 28 et 35 %, l’éclateur doit être serré à 2-3 mm (grain coupé)

- Si MS >35 %, l’éclateur doit être très serré : 1 à 2 mm (grain fractionné)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Pas si facile de mettre en place une procédure de désinfection !
Alors que tout semble fait dans les règles, on se heurte parfois à un échec. Analyse du cas d’un élevage de 150 vaches pourtant…
[Météo agricole] 2019 : un record de chaleur en Europe
Portail réussir
2019 a été « l’année la plus chaude jamais enregistrée en Europe ». Dépassant de 1,2 °C la moyenne de 1981-2010 utilisée en…
Depuis dix jours avec un déplacement de caillette et maintenant avec un ulcère perforant. © J.-M. Nicol
Le mufle ou les naseaux sales

Quand la bête vient juste de manger de l’ensilage, il est normal que des particules restent…

Adama Ibrahim Diallo, président de l’UMPL/B, avec Fatimata Diallo et Halimata Sanné, qui dirigent chacune une mini-laiterie, au Sommet de l’élevage. © B. Griffoul
Développer le lait local au Burkina Faso
L’Afdi Auvergne aide à organiser la filière et apporte un soutien financier pour sécuriser la chaîne du froid des mini-laiteries.
Lorsque l’on réduit l’abreuvement d’une vache de 50 %, on peut diminuer sa production laitière de 20 %. © C. Pruilh
Quand l’eau génère des problèmes en cascade
Baisse de production laitière, cellules, diarrhées, mauvais nettoyage du matériel de traite… Les écueils liés à des défauts de…
Prim’Holstein, la sortie du nouvel ISU reportée en 2021
Prévu pour être appliquée lors de l’indexation d’avril 2020, la nouvelle formule de l’ISU de la race Prim’Holstein ne le sera…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière