Aller au contenu principal

Aliment du bétail
Valorex exploite les atouts de la graine de lin extrudée


L´entreprise Valorex est promoteur de produits extrudés et notamment de graines de lin extrudée (Tradi-lin). Cette entreprise, dont le premier métier est d´être fabricant d´aliment, est fournisseur, sur sa zone (1), de la gamme d´aliment Clairalim distribuée par Lactalis. Valorex, le plusancien partenaire du groupe laitier, est aussi fournisseur indirect de Lactalis via des fabricants qui utilisent ses noyaux de graines de lin extrudées, comme par exemple la Cecab dans le Morbihan. « Cette entreprise travaille avec des produits parfaitement identifiés tant sur la matière première (lin) que sur la trituration technologique (extrusion) », argumente Gérard Maréchal, de Lactalis, qui pense que Valorex approvisionnera la moitié du tonnage de Clairalim d´ici la fin de l´année.
Les graines de lin peuvent être extrudées pour entrer dans la composition d´aliments du bétail. ©Gnis

La graine de lin extrudée permet « d´améliorer le profil en acides gras du lait, mais aussi les performances zootechniques et économiques : moins de matière grasse (1 à 3 points de TB) mais plus de lait par vache, ce qui permet d´avoir moins de vaches pour réaliser le même quota, et un effet positif sur la santé des vaches (fertilité, immunité) », affirme Pierre Weill, directeur de Valorex. Une hausse de productivité qu´il explique par la baisse de la synthèse de matière grasse, la modification de la flore ruminale et une meilleure absorption des acides gras volatils. Ces améliorations sont mesurées par l´indice IT3, un coefficient d´utilisation métabolique des oméga 3 de la ration.
A noter que Lactalis adhère à l´association Bleu-Blanc-Coeur depuis février 2006, association qui émet notamment des recommandations en matière de profil en acides gras du lait.

(1) Ille-et-Vilaine, Pays de la Loire, Basse-Normandie.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

[Contenu Partenaire] Dermatite : « une baisse de 39 à 9 % des vaches laitières touchées, grâce au biocontrôle »
Dans la Manche, le GAEC Bourgine lutte contre des problèmes de boiteries avec un produit de biocontrôle, le Certiflore. En un an…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au 1er avril
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière