Aller au contenu principal
Font Size

Une pompe pour faciliter la prise du propylène glycol

En Vendée, Bruno Pasquiet a fabriqué un appareil pour administrer le propylène glycol, à partir d’un bidon et d’une pompe de détergent pour salle de traite.

1-Bruno Pasquiet, du Gaec les Oranchères, a fabriqué une pompe pour administrer le propylène glycol beaucoup plus facilement qu’au pistolet drogueur, qui nécessite plusieurs doses et donc autant de sollicitations de la vache. « Quand il y a plusieurs vaches à traiter la même semaine, pendant plusieurs jours de suite, ça devient la corvée et on ne le fait pas rigoureusement. » Pour concevoir la pompe, il s’est inspiré des pistolets lance-bolus qui permettent de placer le produit directement dans la gorge, sans risque d’atteindre la trachée.

2-L’éleveur a récupéré un bidon de propylène vide de 60 litres, sur lequel il a monté une pompe neuve fournie par sa laiterie. Sur celle-ci, il a fixé, avec un collier serflex, un tuyau souple translucide (12/15) de 1,80 mètre, qui peut s’acheter en quincaillerie ou dans un magasin d’œnologie. Il l’a prolongé par un tuyau semi-rigide en polyéthylène (15/21) de 45 cm de long à l’aide d’un raccord PVC de 12 mm. La pompe délivre des doses de 100 ml. L’éleveur achète le propylène glycol en bidons de 25 litres et n’en verse que la moitié dans le bidon de 60 litres afin de pouvoir le transporter facilement. Il peut aussi être monté sur un chariot comme l’a fait un autre éleveur.

3-La contention des vaches est effectuée au cornadis. « Je lève la tête de la vache d’une main. De l’autre, j’enfile le tuyau semi-rigide en passant sur le côté de la bouche pour ne pas blesser la vache. Ainsi, elle ne peut pas déglutir comme cela arrive avec le pistolet. Puis, je donne autant de coups de pompe que nécessaire pour administrer la dose souhaitée », explique l’éleveur.

4-Bruno Pasquiet ne distribue pas du propylène glycol de façon systématique. Il privilégie les primipares et les hautes productrices. Il s’appuie sur l’indicateur d’acétonémie Céto’Detect du contrôle laitier, développé par Seenergi, qui permet de détecter le risque d’acétonémie à partir d’une goutte de lait le jour du contrôle. Il traite environ un tiers des vaches et administre 750 à 800 ml pendant trois jours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les systèmes avec litière malaxée compostée réclament des bâtiments très ouverts.  © C. Pruilh
« En litière malaxée, la clé est un couchage sec pour les vaches »
L'EARL Dijs dans le Calvados et le Gaec de Goirbal dans le Morbihan ont opté pour des plaquettes de bois, avec un objectif de 15…
Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Litière malaxée compostée aux Pays-Bas
Premier bilan des litieres malaxées compostées pour vaches laitières
Substituer la paille par un matériau qui peut être malaxé sur les aires de couchage est une alternative dans les régions manquant…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière