Aller au contenu principal

Une piscine pour 2350 vaches

L’équipement est utilisé entre 40 
et 60 fois par an, selon les années.
L’équipement est utilisé entre 40
et 60 fois par an, selon les années.
© Cuma de Bellefosse

En Seine-Maritime, quatre Cuma se sont équipées d’une piscine ambulante Aqua Cow pour aider à remettre sur pied les vaches qui ne se relèvent plus après un vêlage difficile, un problème métabolique, une intoxication ou encore une chute sur le béton. « L’hydrothérapie bovine repose sur le principe de la poussée d’Archimède. La vache est allongée dans un caisson étanche, qui est rempli progressivement d’eau chaude, explique Mickaël Héron, de la Cuma de Bellefosse, à l’initiative de cet investissement en 2009. Le matériel est simple mais son coût (18 000 €) nécessitait de trouver un nombre suffisant de vaches pour l’amortir. Nous avons donc sollicité d’autres Cuma aux alentours. »
L’investissement réalisé par la Cuma de Bellefosse fédère aujourd’hui trois autres Cuma du département et engage 2350 UGB sur un rayon de 35 km. Quelle que soit la fréquence d’utilisation, les élevages règlent une adhésion de 50 centimes par vache et par an pour couvrir les charges fixes liées au matériel. Quant au tarif d’utilisation, il s’élève à 30 euros par sortie. « Cela représente le coût de la bouteille de gaz nécessaire à la chauffe de l’eau à 37 °C. »


Amortir l’investissement en fédérant d’autres Cuma


Le bain dure environ 7 heures. Après quoi, le caisson est vidangé lentement pour que l’animal reprenne peu à peu ses appuis. « Grosso modo, il faut compter une journée pour
la mise en œuvre de cet équipement, précise l’éleveur. Entre le temps pour aller chercher la piscine, remplir la tonne, chauffer l’eau, placer la vache sur le tapis, la faire glisser dans
la piscine et la remplir d’eau… En moyenne, on parvient à relever 60 % des vaches « faiblardes », mais en cas de traumatisme suite à une chute, c’est beaucoup moins, environ une
sur dix. »

 

Voir aussi l'article Heureux d'être en Cuma !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Magalie Lelong. « Grâce aux robots, je peux consacrer plus de temps aux vaches. Je les connais aussi bien que quand j’étais en salle de traite. »
« Avec un robot, c’est 360 jours de bonheur par an »
Au Gaec de la Rue, dans la Manche. Ayant 700 000 litres de lait en plus à produire et 160 vaches à traire, les associés ont opté…
Quelle que soit la longueur de coupe, elle doit être franche pour ne pas défibrer le maïs, et les grains doivent être pulvérisés pour optimiser leur digestion et limiter le gaspillage d’amidon.
Gare aux effets de mode sur la longueur de coupe des ensilages de maïs
Brins courts, brins longs… Le choix de la longueur de coupe est propre à chaque élevage. Il n’y a pas de recommandation…
Les trois associés, Hélène et Flavien Servot et Maguy Maury, peuvent gérer seuls le fonctionnement des robots.
Deux robots et du pâturage pour 136 vaches
Le Gaec de la Berquerie, dans la Manche, a conçu son bâtiment et son système pour que les vaches soient toujours libres d’aller…
tourteau stocké à la ferme
Dépendance au soja : La diversification des ressources protéiques s'accélère en filière bovin lait
Répondre à la demande en "zéro déforestation". Réduire l'exposition à la volatilité prix. Améliorer le bilan carbone. La…
La collecte laitière française reculait moins la première semaine de mars : -1,3 % par rapport à 2020.  © J. Chabanne
Prix du lait : la Coopération laitière prévoit une hausse de 13 à 15 €/1000 l sur 2021
«Nous prévoyons une hausse du prix du lait payé aux producteurs adhérents des coopératives de 13 à 15 euros les 1000 litres pour…
Un projet bâtiment, ça ne s’improvise pas
Un projet bâtiment, ça ne s’improvise pas
Une enquête auprès de 456 éleveurs laitiers français ayant construit un bâtiment depuis moins de dix ans a été menée au printemps…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière