Aller au contenu principal

Une hausse du quota national de 60 millions de litres lait pour les « petits producteurs »

La répartition par bassin de ce fonds « petits producteurs » sera calibrée sur un volume de 7300 litres par producteur dont le quota est inférieur ou égal à 170 000 litres et ayant réalisé au moins 100 % de son quota en 2012-2013.
La répartition par bassin de ce fonds « petits producteurs » sera calibrée sur un volume de 7300 litres par producteur dont le quota est inférieur ou égal à 170 000 litres et ayant réalisé au moins 100 % de son quota en 2012-2013.
© L'Union agricole du Cantal/archives

Pour la campagne 2013-2014, une partie de la réserve nationale servira à consolider le quota des « petits producteurs ». Selon un arrêté daté du 5 août 2013, une enveloppe de 60 millions de litres de lait provenant de la hausse du quota national (le « 1 % national ») leur sera spécifiquement consacrée. La répartition par bassin de ce fonds « petits producteurs » sera calibrée sur un volume de 7300 litres par producteur dont le quota est inférieur ou égal à 170 000 litres et ayant réalisé au moins 100 % de son quota en 2012-2013. Aux bassins de déterminer les critères d'attributions de ces quotas (notamment le niveau d'utilisation minimum permettant aux producteurs de bénéficier d'une attribution), et le niveau alloué à chaque producteur. Les volumes inutilisés par un bassin seront automatiquement réaffectés à la réserve nationale. Par ailleurs, les bassins pourront ensuite faire le choix de consacrer une part de leur réserve gratuite au profit des petits producteurs, ou les rendre prioritaires aux attributions de quotas supplémentaires payants dans le cadre des transferts spécifiques sans terre (TSST).
La répartition du solde du « 1 % national » entre les bassins sera faite comme lors de la campagne 2012-2013 en fonction du ratio « volume du quota libéré dans le bassin au quota du bassin » et de façon à réduire l'écart de ratio entre bassins. Par ailleurs, le fonds « jeunes agriculteurs » est reconduit ; chaque bassin se verra attribuer une enveloppe tenant compte du mombre de jeunes installés (moyenne des campagnes 2011-2012 et 2012-2013), à hauteur de 40 000 litres par producteur installé.

Les plus lus

Eleveur veau moins de quinze jours niche individuelle
Veaux laitiers : « Je ne connais ni les diarrhées ni les problèmes pulmonaires »

À la SCEA des vertes prairies, en Seine-Maritime, Nicolas Banville concentre ses efforts sur la préparation au vêlage et la…

Pièce de monnaie
Prix du lait : Sodiaal payera 485 €/1 000 l pour 2023 en conventionnel

En conférence de presse le 4 avril, Damien Lacombe, président de Sodiaal, a annoncé 14,4€/1000 litres de ristournes pour les…

Éleveuse veaux pouponnière
« J’utilise zéro antibiotique pour élever mes veaux laitiers »

Dans les Côtes-d’Armor, le Gaec Restquelen enregistre 3,3 % de mortalité périnatale sur les quatorze derniers mois. Les…

Yohann Barbe, président de la FNPL élu le 8 avril 2024
Yohann Barbe, nouveau président de la FNPL : « Nous ne devons plus perdre ni litre de lait, ni actif pour le produire »

Yohann Barbe, éleveur dans les Vosges, a été élu président de la FNPL le 9 avril. Il livre sa feuille de route à Réussir Lait…

récolte de sainfoin
Le sainfoin, une légumineuse fourragère pas comme les autres

Cousin de la luzerne, le sainfoin est une légumineuse non météorisante qui aime les sols calcaires et séchants. Riche en…

concours inter race Space 2023
Concours vaches laitières : une nouvelle catégorie fait son apparition pour toutes les races

Pour les organismes de sélection français, il s’agit avant tout d’intéresser le grand public au concours de génétique bovine…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière