Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une gestion du pâturage simple et rigoureuse

Choix des mélanges prairiaux, un abreuvoir par paddock, des temps de séjour courts et des temps de repousse longs, des vaches de petit gabarit, ... rien n'est laissé au hasard.

Faire pâturer plusieurs centaines de vaches pendant 10 mois de l'année dans le Sud-Ouest de l'Angleterre où les conditions climatiques sont comparables à celles du Nord-Ouest de la France (600 à 1000 mm d'eau par an) peut interpeller. Surtout quand cette conduite ne s'accompagne pas d'une dégradation de la qualité des prairies ni de boiteries dans le troupeau. La première des conditions est d'avoir un parcellaire regroupé sans routes à traverser. Ensuite, tout est une question de cohérence au niveau du choix des espèces implantées, des vaches, de la gestion du réseau d'eau (tuyaux enterrés d'un diamètre de 50 voire 80 mm), etc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière