Aller au contenu principal

Stock fourrager
Une expérience de pâturage d´avoine pour les laitières en Mayenne

Jean-Pierre Triguel, éleveur à Fromentière en Mayenne, fait pâturer de l´avoine à ses vaches laitières dès le mois de février. Voici son témoignage.


« J´utilise de l´avoine en interculture depuis sept ans. Je trouve que l´avoine résiste mieux au coup de chaud que le ray-grass d´Italie au moment de la levée en septembre.
Au début, mon principal objectif était de ne pas laisser les terres nues entre la récolte du blé et le semis de maïs. Comme le maïs est prioritaire dans mon système, je détruisais systématiquement l´avoine au glyphosate au plus tard le 15 mars pour qu´il ne puise pas trop d´eau dans le sol. Mais en 2005, j´étais juste en stock de fourrage.
J´ai donc décidé de faire pâturer les 8 hectares d´avoine par mes vaches (36 Prim´Holstein à 7700 kg de niveau d´étable) le plus tôt possible en février.

L´avoine a tendance à rouiller avec le temps. Je pense qu´elle perdrait en appétence si j´attendais trop longtemps pour la faire pâturer. Je fais une transition comme pour la mise à l´herbe. Au début, les vaches ne pâturent que l´après midi. L´avoine est très appétant et représente jusqu´à un quart de la ration basée essentiellement sur l´ensilage de maïs. Grâce à l´avoine, j´économise de l´ensilage de maïs et 1 kg de concentré azoté par jour et par vache sur les 3 kg normalement distribués. A cette époque de l´année, je trais les vaches qu´une fois par jour pour ajuster mon quota. Mais cela ne change rien à l´intérêt de l´avoine. J´estime le rendement à 1 ou 1,5 tonne de matière sèche par hectare. Les résultats m´ayant donné satisfaction, j´ai recommencé à faire pâturer l´avoine cette année. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
L'effet sur la production de lait s’expliquerait, d’après des essais réalisés en station expérimentale, par l’augmentation de la matière sèche ingérée. © A. Conté
[Acides aminés] Boostez l’efficacité protéique de la ration des vaches laitières
La réduction du correcteur azoté de la ration est possible grâce à un meilleur équilibre en acides aminés. Elle permet un gain de…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
La forme des paddocks est modulable
Au lieu d’opter de façon cartésienne pour des paddocks rectangulaires, pourquoi ne pas adapter la forme des parcelles pour lever…
Le Gaec a choisi le tapis du constructeur Geoffroy (Nièvre) car il proposait une auge en acier galvanisée alors que, pour les concurrents, il fallait la construire. Elle est posée sur une dalle en béton. © CA 15
Dans le Cantal : un tapis d’alimentation pour gagner de la place dans la stabulation
Dans ce bâtiment rénové, le remplacement d’une table d’alimentation par un tapis d’affourragement a permis de doubler le nombre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière