Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une dermatite digitée venue de l’extérieur

On récupère du lait à faire, on rallonge le quota… Oui, mais on a un peu trop de vaches à cellules, et on est un peu juste en génisses… Le plus simple, c’est d’acheter des vaches en production, à moins de 200 000 et avec de bonnes mamelles. Là au moins, pas de surprises ! Avec garanties sanitaires à la clé, indemnes d’IBR, de BVD, de néosporose et de paratuberculose…

Voilà comment Raoul a fait l’acquisition de trois bonnes vaches en provenance du même élevage il y a six mois maintenant, des vaches sans souci. Le souci concerne une des siennes, en lactation depuis une quinzaine de jours. Après avoir été tarie en pâture, elle a été rentrée à l’approche du terme et placée dans la case de vêlage - une conduite tout ce qu’il y a de plus classique.

Depuis une dizaine de jours, elle est assez souvent couchée et depuis trois jours elle lève de temps en temps le pied gauche et elle boite plus franchement à la marche. Raoul connaît bien quelques panaris à la saison de pâture avec une boiterie qui s’intensifie en deux à trois jours et le paturon qui enfle, mais ça ne ressemble pas à cela puisque le paturon n’enfle pas. Quoi d’autre? Raoul se le demande bien car il n’est jamais confronté à des boiteries sérieuses.

MALADIE DE MORTELLARO

Voilà le pied gauche levé à la fourche du tracteur. Je le plonge dans le seau et commence à frotter la peau pour en décoller la bouse mais je suis vite interrompu par les coups que cette vache pourtant paisible essaie d’infliger au seau dont l’eau asperge tout le monde. Il y a en effet une belle suppuration de la peau du talon qui semble tout droit sortie de l’espace interdigité. Je poursuis le lavage en nettoyant au doigt cet espace avec la même réaction. Voilà une atteinte du derme extrêmement douloureuse qui touche aussi la peau de l’espace interdigité occupé ici par une petite « limace ».

Le pied droit présente la même lésion de la peau sans atteinte de l’espace interdigité. Raoul me dit n’avoir jamais rencontré ce genre de chose. Il s’agit sans aucun doute d’une dermatite digitée, autrement appelée maladie de Mortellaro, décrite en Italie dans les années 70 et qui depuis cette époque a gagné du terrain en s’implantant dans de nombreux élevages au gré des transactions et des achats. Bienvenu au club, Raoul ! Une fois les soins prodigués et comme j’avais dans la voiture la fiche « protocole de soins et de traitement » au sujet de cette maladie, nous avons eu ensuite un petit sujet de conversation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Réagir dès les premières mouches pour éviter la prolifération
Une lutte réussie contre les mouches doit être anticipée, commencer tôt et s’inscrire dans la durée. Il est illusoire de croire…
Vignette
«Le boviduc ouvre la voie aux pâtures sous la route»
Au lieu de traverser la route, matin et soir, neuf mois par an, les vaches de Philippe et Olivier Postec empruntent désormais un…
Vignette
Production laitière : doper le taux butyreux par l’alimentation
Augmenter rapidement le TB, c’est possible par l’alimentation. Certaines rations sont plus favorables mais il faut surtout…
Vignette
Bien penser l'abreuvement des vaches
Une vache laitière consomme de l’eau en grande quantité et rapidement. La disponibilité en eau peut se révéler un facteur…
Vignette
Utilisez-vous des tests de gestation dans le lait ?
Dosage de protéines spécifiques de la gestation dans le lait ou le sang, progestérone, échographies... Plusieurs méthodes sont…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière