Aller au contenu principal

Bovins lait
Un site pour les adorateurs de la vache

Nouveau sur le net : un site consacré à la vache. Lieu d´échanges d´informations, tantôt drôles, tantôt sérieuses, mais aussi d´images, de souvenirs... Ne soyons pas vaches, pour les passionnés, voici l´adresse : www.lavache.com


«La vache, c´est le bonheur simple de la nature : la bonté de son lait et sa présence dans nos campagnes en font l´animal le plus sympathique de la planète. La vache est belle, calme, et généreuse. Nous l´aimons ! » Les créateurs de ce site affichent d´entrée de jeu leur passion pour la vache. L´objectif du site est clair : rassembler le plus de monde possible pour échanger des souvenirs, les plus belles photos ou histoires, pour se documenter et « pour protéger la vache des hommes qui la rendent folle ».
En cliquant sur l´icône « la vache du mois », on accède à une page consacrée à la plus belle photo ou illustration reçue sur le site au cours du mois passé. Au mois de juin, la photo avait pour légende « Su´l cul ». Et pour cause. Il s´agissait d´une vache blanc-bleu-belge assise (!) dans une prairie. Sur la même page figurent les photos des douze dernières « vache du mois».

Le webmaster rappelle la recette pour ceux qui voudraient utiliser ces images en fond d´écran.
La page Vach´Mag propose de consulter des informations sur des sujets divers et variés allant du très sérieux (la pollution par les dioxines) au plus léger (le tatouage de Laurence)...
Dans le dossier, le site propose des liens « vachement drôles », des jeux, des économiseurs d´écran, des extraits de romans, des présentations de races dans le monde...
Pas mal non plus, la « galerie » avec ses photos commentées, la galerie animée, la présentation de cartes postales anciennes... La boutique comblera les plus mordus. Un forum de discussions est mis à disposition des adorateurs.
Passion, humour, informations... tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce site un incontournable dans votre carnet d´adresse. Seul petit hic, les pages sont parfois longues à charger. Alors prenez votre vache en patience !
©D. R.

Légende - Les pages du site sont entièrement dédiées à la vache. Les infos « sérieuses » cohabitent avec des sujets plus « légers ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Dans le Cantal, une récolte de seigle forestier dans une vieille prairies de dactyle. © V. Vigier
Dans le Cantal, 1 400 hectares de méteil semé dans des prairies vivantes
Le sursemis de méteil permet de régénérer des prairies dégradées sans les retourner. Retour d'expérience.
Olivier Thibault. « J’ai fait le choix du maïs grain humide pour limiter aussi la dépendance au concentré énergétique. » © E. Bignon
Prix du soja : « Je limite l’achat de correcteur en complémentant les vaches en acides aminés »
L’EARL de la Grandinière, en Mayenne, n’a pas attendu la flambée du prix des matières premières pour chercher des leviers de…
La réduction du correcteur azoté de la ration est possible grâce à un meilleur équilibre en acides aminés et la prise en compte de la vitesse de dégradabilité des sources azotées. © E. Bignon
Prix du soja : Six leviers pour réduire le correcteur azoté
Comment faire face à la flambée du prix du tourteau de soja à plus de 400 €/t ? Avant de chercher à optimiser le prix d’achat du…
Vincent Philippeau, François Giard et Alain Philippeau, les trois associés. « Nous voulons continuer à faire pâturer nos vaches tout en maintenant un bon niveau de production pour ne pas devoir investir dans un nouveau bâtiment. » © F. Mechekour
[Élevage laitier] « Notre exploitation a des atouts pour attirer des jeunes »
Au Gaec Philippeau, dans le Maine-et-Loire, le chiffre trois s’applique au nombre d’associés, d’ateliers, de semaines de congés…
Maïs après destruction de prairie par une succession de passage d’outils de travail du sol. © Arvalis
Détruire une prairie sans labour ni glyphosate, c'est possible
Une enquête menée dans le cadre du projet Praigly auprès de dix fermes montre que des solutions mécaniques existent pour détruire…
Ludovic Serreau, du Gaec des Chesnaies, en Indre-et-Loire, a conçu une dérouleuse de clôture « maison » montée sur quad. © E. Bignon
Une dérouleuse de clôture « maison » montée sur quad
En Eure-et-Loir, le Gaec des Chesnaies est passé en pâturage tournant dynamique. Ludovic Serreau a conçu une astuce qui facilite…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière